Le festival des Nuits Méditerranéennes

Le festival des Nuits Méditerranéennes

273
PARTAGER
Les membres du jury du festival des Nuits MED.
Les membres du jury du festival des Nuits MED. Crédit photo : les Nuits MED.

Le court-métrage à l’honneur au festival des Nuits Méditerranéennes. Fondé en 2007, le festival Corse itinérant du court-métrage les Nuits MED a su se démarquer en ouvrant ses portes aux nouveaux talents du septième art des quatre coins de la Méditerranée.

Pour faire face à la compétition féroce de Cannes et de Paris, le cinéma Corse s’allie ainsi à ses voisins pour permettre l’émergence de ces talents. Algérie, Croatie, Espagne, Grèce, Syrie… Le premier critère pour postuler à la compétition du festival, c’est d’avoir un pied dans les eaux méditerranéennes.

Groupe de «partage d’expérience» à Ajaccio. Crédit photo : Syrine Gouni
Groupe de «partage d’expérience» à Ajaccio. Crédit photo : Syrine Gouni

Les Nuits MED s’attèle aussi à faire le lien entre jeunes talents et professionnels du métier, avec des ateliers «partage d’expérience». Lors de la première partie du festival qui s’est déroulée entre Porto-Vecchio, Lecci et Ajaccio, dans un contexte de pandémique qui rend difficile la traversée des frontières, les échanges se font entre porteurs de projet et professionnels venus du reste de la France. Mais dès le mois d’octobre, le festival itinérant rassemblera à Bastia des talents venus de Tunisie, d’Algérie, du Maroc, d’Italie et de Corse assemblés pour une résidence d’écriture «Med in Scenario». Chaque participant élaborera son scénario de court-métrage, sous le regard de personnalités tels que la réalisatrice Lidia Terki (Paris la blanche). Le meilleur scénario sera financé par France Télévision, qui diffusera le film abouti dans le magazine Histoires Courtes (France 2).

Le réalisateur Thierry de Peretti s'adresse au public aux Nuits MED.
Le réalisateur Thierry de Peretti s’adresse au public aux Nuits MED. Crédit photo : Dr
Interview de Isabelle Gibbal-Hardy. Crédit vidéo: Syrine Gouni

Les compétiteurs reçoivent, pour leur part, les conseils de professionnels du septième art afin de poursuivre le développement de leur projet. On retrouvait d’ailleurs sur les écrans à Ajaccio cette année l’un des scénarios du «Med in Scenario» 2017 dans le cadre de la compétition du festival les Nuits MED. Les 31 courts-métrages en lice représentent les talents de onze pays méditerranéens. Le palmarès sera présenté à Paris aux cinémas le Grand Action et le Max Linder le 23 septembre et le 28-29 octobre.

Syrine Gouni

Commentaires

commentaires