La Java fête TAHA

La Java fête TAHA

56
PARTAGER
image

Le 12  septembre 2018 disparaissait le grand artiste franco-algérien Rachid TAHA. À l’occasion de cette première commémoration et pour lui  hommage, un concert sera organisé le 14 septembre prochain au club LA JAVA (Paris 10ème). 

Toni Groova, doctorant à L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) en anthropologie musicale, spécialiste des musiques du monde et également programmateur et organisateur de soirées parisiennes telles que Le Bal Tropical de Paname et Musiques du monde à Paris, veut cette fois-ci rendre hommage à Rachid TAHA à travers une session spéciale HABIBI LOVE.

Rachid TAHA était un artiste engagé, il défendait et chantait pour plus de justice, plus d’égalité et plus de tolérance. Dans les années 80, en solo et avec le groupe Carte de séjour, il fut l’un des premiers interprètes à mixer les sonorités du rock à celles de la musique traditionnelle algérienne. Dans les années 90, il participa à populariser le Raï et le Chaâbi avec le groupe 1, 2, 3 Soleil, aux cotés de Khaled et Faudel.

S’inscrivant dans cette démarche musicale et empruntant les mêmes sentiers du métissage et du brassage culturel, c’est à Miassi & Friends que Toni Groova fait appel pour cet évènement. En effet, MIASSI, de son vrai nom Mohamed MIASSI, est un auteur, compositeur et interprète, mêlant aux les accords de sa guitare les sonorités rock, blues, orientales et jazz afro-latino.

Pour cette soirée-hommage, MIASSI s’entourera de ses friends (amis), des musiciens de renom qui ont connu Rachid, dont  Mehdi ASKER, l’un des  chanteurs du groupe l’ONB (l’Orchestre National de Barbes), Youcef  BOUKELLA, Maamoun DEHANE et Maximillien HELLE FORGET. Ensemble, ils préparent une sélection  spéciale en reprenant et réinterprétant les classiques de Rachid TAHA, mais aussi les incontournables titres de la musique Raï.

Cette soirée musicale promet des notes hautes en couleurs et réserve au public de nombreuses surprises et des invités de marque qui, tous, ne manqueront pas de nous raconter leurs joyeuses soirées en compagnie de Rachid à Ménilmontant ou aux Lilas. Ils célébreront la musique, mais surtout la modestie, la simplicité et la générosité de TAHA !

Soraya DJOUADI

Commentaires

commentaires