Salama News

Salama News

448

Algérie

Le Conseil de la nation participe à Johannesburg aux travaux de la 2e session de la 6e législature du Parlement panafricain

Une délégation du Conseil de la nation prend part aux travaux de la 2e session ordinaire de la 6e législature du Parlement panafricain (PAP) dont les travaux ont été ouverts lundi à Johannesburg (Afrique du Sud), indique un communiqué du Conseil. La séance d’ouverture de cette session, placée sous le thème « Accélération de la mise en œuvre de la Zone de libre échange africaine (ZLECAF) », a connu la présence du président des Iles Comores, Azali Assoumani en sa qualité de président actuel de l’Union africaine (UA) et de la présidente du Parlement andin, Gloria Florez Schneider.

Cette session portera sur « les voies et modalités d’accélération de la mise en œuvre de la ZLECAF conformément aux plans nationaux de chaque parlement membre ».

Dans le même cadre, les rapports des commissions porteront sur plusieurs questions notamment « les informations et les droits numériques, le changement climatique, la gestion de la fuite de la main d’oeuvre, la médecine traditionnelle dans les systèmes sanitaires africains et l’égalité des genres », selon la même source. La question de « la paix et la sécurité dans le continent » sera, quant à elle, inscrite à l’ordre du jour de la séance plénière, précise le communiqué. A noter que le Conseil de la nation sera représenté, lors de ces travaux, par le président du Groupe géopolitique Afrique du Nord, Azzedine Abdelmadjid et le membre de la Commission permanente de la vérification et des comptes publics (CAPA), Abdelmalek Tachrift.

Le Consul général d’Algérie à Istanbul reçoit l’Imam de la mosquée d’Al-Aqsa

Le Consul général d’Algérie à Istanbul, Meraïmi Mohamed a reçu, au siège du Consulat général, Cheikh Ekrima Sabri, président du Haut Conseil islamique d’El-Qods et Imam de la mosquée d’Al-Aqsa, à la veille de sa visite en Algérie pour prendre part à un colloque international intitulé « Palestine, terre Sainte-Victoire promise », organisé du 15 au 18 mai en cours à Ain Madhi (Laghouat) par le Califat général de la confrérie Tidjania, sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. A ce titre, Cheikh Erkima Sabri « s’est particulièrement félicité de l’aimable invitation qu’il a reçue pour prendre part à cet évènement important et visiter l’Algérie » qui, a-t-il dit, ne cesse de « prouver, à chaque reprise, son attachement à la question palestinienne, cause centrale de la Nation, et ne ménage aucun effort pour défendre les droits du peuple palestinien opprimé dans les différents fora internationaux ». L’Imam de la mosquée d’Al-Aqsa a, en outre, salué les efforts nobles et les bons offices du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, tendant à donner un nouvel élan à la cause palestinienne et au rassemblement des rangs palestiniens. Cheikh Ekrima s’est félicité de l’esprit d’amour, de fraternité et des liens humains profonds unissant les deux peuples frères algéro-palestinien, reflétés dans la bataille menée par les Algériens pour défendre El-Qods et ses Lieux Saints, sous la conduite du savant algérien Abou Mediène Chouaïb Al Ghaout enterré à Tlemcen, avec un grand honneur qui a ancré leurs noms dans la ville des Lieux Saints, préservant la mémoire de leur combat au cours des époques ».

Au terme du colloque, le consul général a distingué Cheikh Ekrima Sabri et lui a offert un cadeau symbolique au nom du Consulat général d’Algérie à Istanbul et de la communauté algérienne établie en Turquie, en reconnaissance de ces efforts pour défendre El-Qods et les Lieux Saints en Palestine.

Accidents de la circulation

38 morts et 1634 blessés en une semaine

Trente-huit (38) personnes ont trouvé la mort et 1634 autres ont été blessées dans 1386 accidents de la circulation survenus durant la période du 7 au 13 mai 2023, à travers plusieurs régions du pays, indique mardi un bilan hebdomadaire de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Naâma où 5 personnes sont décédées et 12 autres ont été blessées dans 8 accidents de la circulation, précise la même source. Par ailleurs, les équipes de la Protection civile ont effectué 1449 interventions pour l’extinction de 1030 incendies, urbains, industriels et autres, dont les plus importants ont été enregistrés dans les wilayas d’Alger (122 incendies), Chlef (50) et Blida (49). Durant la même période, les unités de la Protection civile ont effectué 6760 interventions pour le sauvetage de 436 personnes en situation de danger, ainsi que l’exécution de 5702 opérations de diverse assistance

Université Alger 2

Conférence sur les relations historiques algéro-japonaises

 

Les relations historiques entre l’Algérie et le Japon ont été au centre d’une conférence organisée, lundi, par l’Université d’Alger 2 « Abou El Kacem Saâdallah » à Bouzareah et animée par l’historien japonais Kisaichi Masatoshi de l’Université Sophia à Tokyo, au cours de laquelle il a mis en avant « le grand intérêt » accordé par les Japonais au triomphe de la cause algérienne. Auteur de 15 ouvrages sur l’histoire du Maghreb arabe, l’islam et l’histoire de l’Algérie, l’historien Kisaichi a qualifié les relations algéro-japonaises de « profondes », car les japonais « ont accordé un grand intérêt au triomphe de la cause algérienne à la faveur de la réunion nationale de solidarité avec l’Algérie organisée le 30 mars 1958 à Tokyo en présence de 500 participants représentant différentes organisations japonaises ». Les recherches menées par l’historien pendant plusieurs années ont démontré que les japonais accordaient un intérêt croissant à la cause algérienne grâce aux efforts du Front de libération nationale (FLN) pour l’internationalisation de la cause algérienne. L’historien japonais n’a pas manqué d’évoquer le fort attachement des Algériens à la patrie et à la religion, à l’origine de leur résistance tenace contre le colonialisme français pour libérer le pays de l’emprise coloniale. De son côté, le recteur de l’université d’Alger 2, Said Boumaiza a affirmé que les relations algéro-niponnes étaient « profondes », estimant que la présence en Algérie du professeur se veut « un gage de fidélité à ces relations remontant à la guerre de libération nationale ». Il rappellera, dans ce cadre, que le Japon avait soutenu la guerre de libération et appelé à l’indépendance de l’Algérie. Soulignant le développement constant des relations entre les deux pays, notamment dans le domaine économique et dans le secteur de l’Enseignement supérieur, M. Boumaiza a appelé à l’intensification de la coopération et de l’échange d’expertises entre les universités algériennes et japonaises. Professeur émérite à l’université de Sophia à Tokyo, le professeur Kisaichi est spécialisé en études historiques de l’Algérie et de la région du Maghreb. Il est l’auteur de 15 livres sur ce sujet, dont un livre en langue japonaise, intitulé  » 62 chapitres pour connaître l’Algérie », sorti en 2009. Il a également coécrit un ouvrage intitulé « L’Algérie et le Japon, une histoire de 50 ans d’amitié », sorti en 2014. Professeur Kisaichi a été décoré de plusieurs médailles par l’ambassade du Japon en Algérie, en reconnaissance de ses contributions à la consolidation des relations algéro-japonaises.

 

Monde

Moyen-Orient

Le ministre syrien de l’Economie salue les efforts de l’Algérie lors de sa présidence du Sommet arabe

 Le ministre syrien de l’Economie et du commerce extérieur, Samer Al Khalil a salué lundi soir à Djeddah les efforts consentis par l’Algérie lors de sa présidence du dernier Sommet arabe couronné par de « nombreuses décisions » ayant consacré l’unification des rangs arabes.

« Je tiens à exprimer mes vifs remerciements à la République algérienne démocratique et populaire pour les efforts importants consentis lors de sa présidence de la précédente session (Sommet arabe), couronnée par de nombreuses décisions qui traduisent l’importance de l’action arabe commune », a déclaré M. Al Khalil dans son intervention à la réunion du Conseil économique et social tenue en prévision de la réunion du Sommet arabe.

« Des générations au sein de nos pays arabes ont été imprégnées des valeurs d’appartenance à la nation arabe et des relations fraternelles unissant les enfants d’une même nation, une réalité que le Sommet d’Alger a mis en évidence », a-t-il soutenu. L’Algérie a réussi, depuis qu’elle assure la présidence du Conseil de la Ligue arabe au sommet, à mettre fin aux dissensions arabes et à resserrer les rangs, ce qui a abouti au retour de la Syrie au sein de l’organisation arabe et donné lieu à un regain de dynamisme notamment en faveur de la question palestinienne qui est revenue en force sur le devant de la scène, et au rapprochement entre les factions palestiniennes. La 31e session ordinaire du Sommet arabe d’Alger, tenue début novembre dernier, a constitué une halte charnière, dont les conclusions ont porté sur l’impératif de permettre à la Syrie de retrouver à nouveau son siège à la Ligue arabe, eu égard à son histoire et à ses potentialités lui permettant d’apporter une valeur ajoutée à l’action arabe commune. L’Algérie a consenti, sous la direction du Président de la République, M.Abdelmadjid Tebboune des efforts colossaux en vue de permettre à la Syrie de retrouver son siège au sein de la Ligue arabe. Le Président Tebboune n’a eu de cesse de souligner également que la Syrie, qui est un membre fondateur de cette organisation, ne peut être écartée de son environnement arabe, et l’Algérie a mis tout son poids diplomatique ainsi que son expérience dans la gestion des crises et pour le règlement des différends et le rapprochement des vues jusqu’à la réalisation de l’objectif escompté. Pour rappel, le prochain sommet arabe aura lieu le 19 mai 2023 à Djeddah  en Arabie Saoudite.

La commémoration de la Nakba à l’ONU, une victoire pour les Palestiniens

 Le Parlement arabe a qualifié la commémoration par l’ONU, lundi à New York, du 75e anniversaire de la Nakba de « victoire » pour l’Etat de Palestine y voyant « une reconnaissance de la catastrophe » survenue en 1948 lorsque des milliers de Palestiniens ont été chassés de leurs maisons après la création de l’entité sioniste sur les trois quarts de la Palestine. Le Parlement arabe a qualifié la décision de l’Assemblée générale des Nations unies rendue le 30 novembre 2022 d’organiser un événement de haut niveau dans la salle de l’Assemblée générale, pour la première fois aux Nations Unies, pour commémorer le (75e) anniversaire de la Nakba, de « victoire pour l’Etat de Palestine », a rapporté l’agence de presse WAFA. Il s’agit aussi, selon le Parlement arabe, d’une « reconnaissance par l’ONU de la Nakba palestinienne », qui fait référence à la tragédie des Palestiniens et aux crimes contre l’humanité commis par l’occupant sioniste contre le peuple palestinien depuis 1948. Il a par ailleurs, appelé la communauté internationale à « assumer ses responsabilités face à la persistance de la puissance occupante à défier la légitimité internationale et à imposer une politique du fait accompli ». La « Nakba » désigne la « catastrophe » que fût pour les Palestiniens la création de l’entité sioniste en 1948 sur les trois quarts de la Palestine poussant près de 800.000 Palestiniens, aujourd’hui plus de 6 millions avec leurs descendants, à se réfugier dans des pays voisins. La catastrophe fût aussi la destruction entre 1947 et 1949, de plus de 500 villages palestiniens, dont le plus connu est Deir Yassine, avec ses 250 habitants massacrés par les forces d’occupation.

Europe

 

Le 76ème festival de Cannes ouvre ses portes !

Le Festival de Cannes ouvre mardi en offrant un retour en forme de réhabilitation à l’acteur Johnny Depp, très contesté depuis les procès qui l’ont opposé à son ex-épouse sur fond d’accusations de violences conjugales.

 

Italie

Trop de neige: le Tour d’Italie ne passera pas par le col du Grand-Saint-Bernard (organisation)

 Le Tour d’Italie ne passera pas vendredi par le col du Grand-Saint-Bernard, qui aurait dû être le point culminant de cette 106e édition, à cause d’un enneigement trop important, ont indiqué les organisateurs du Giro mardi à l’AFP.

 Au lieu de franchir le col à 2.469 mètres d’altitude, à proximité immédiate de la frontière italo-suisse, les coureurs vont passer par le tunnel, situé 600 mètres plus bas, lors de cette 13e étape qui arrivera à Crans-Montana. Tre Cime di Lavaredo, où arrivera la 19e étape le 26 mai à une altitude de 2.304 m, devient ainsi la nouvelle « Cima Coppi » du Giro 2023. La « Cima Coppi » désigne tous les ans le plus haut sommet de la course en hommage à l’ex-champion italien Fausto Coppi. Ce changement de parcours constitue un nouveau rebondissement pour les organisateurs après l’abandon du leader et grand favori belge Remco Evenepoel, testé positif au Covid-19, un coup de tonnerre qui a conduit le Giro à renforcer ses mesures sanitaires. De par sa position dans le calendrier, en mai, le Giro, très arrosé depuis le départ il y a dix jours, est régulièrement exposé aux aléas climatiques. Alors qu’il a beaucoup neigé sur les Alpes ces derniers jours, la troisième semaine, très montagneuse, pourrait également être acrobatique.

 

Etats-Unis

Dette américaine : Joe Biden rencontre l’opposition pour éviter un défaut de paiement le 1er juin

Il reste une quinzaine de jours au président américain et à l’opposition républicaine pour se mettre d’accord sur le relèvement du plafond de la dette du pays, faute de quoi un défaut de paiement aux conséquences catastrophiques est possible dès le 1er juin. Une nouvelle rencontre entre Joe Biden et le speaker de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, est prévue mardi.

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentSalama News
Article suivantSalama News