Filles-mères dans le monde Calvaire au Féminin

Filles-mères dans le monde Calvaire au Féminin

91
PARTAGER

Le fond des Nations unies pour la population (UNFPA) a publié son rapport annuel sur « l’état de la population mondiale » et donne des informations inquiétantes : 7,3 millions d’enfants naissent chaque année d’une mère mineure et parmi elles, deux millions ont moins de 14 ans.

Chaque jour, 20 000 filles de moins de 18 ans mettent un enfant au monde.

95% de ces naissances surviennent dans les pays en développement, africains pour la plupart. 28% des femmes de 20 à 24 ans qui vivent en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest sont devenues mères alors qu’elles étaient adolescentes. Au Niger c’est même une jeune femme sur deux. Dans les pays développés, on compte 680 000 bébés nés de mères-filles par an dont la moitié aux États-Unis.

Ce rapport rappelle surtout que les grossesses précoces peuvent être dangereuses pour la maman : les accouchements précoces, plus nombreux pour une très jeune mère. Le danger est encore plus grand pour les mamans de moins de 15 ans dont le bassin n’est pas encore formé. Ces jeunes filles ont deux fois plus de risque de décéder pendant l’accouchement. La deuxième inquiétude concerne le fait que ces grossesses sont souvent non désirées. « Dans la plupart des cas, cette grossesse est le résultat d’une violation des droits de l’adolescente. La grossesse précoce n’est pas le résultat d’un choix». Dans certains pays du monde, des petites filles sont mariées de force et tombent enceintes à l’adolescence. Outre les difficultés habituelles liées à la grossesse, la mère adolescente éprouve également des souffrances morales liées à sa position particulière dans la société, à l’attitude de sa famille qui peut aller du soutien au rejet complet, à sa relation avec le père de l’enfant qui peut lui-même être mineur et donc pas forcément capable de la soutenir suffisamment, ainsi qu’aux choix qui se posent à elle : décider de garder l’enfant est un choix lourd pour la famille entière tandis que choisir l’avortement pose également problème dans certains pays.

L’attitude vis-à-vis des mères adolescentes varie énormément selon les cultures, les religions, les traditions mais aussi le milieu social. En Ethiopie, par exemple, la jeune fille devient mère dès l’âge de 12, 14 ou 15 ans, et pourra avoir plus de 07 enfants à l’âge de 25ans. A l’opposé, dans certains états des Etats-Unis (Texas notamment), le seul fait d’avoir un rapport sexuel avant la majorité est passible de prison pour un garçon s’il a déjà atteint la majorité et de travaux d’intérêts généraux pour la fille. En Angleterre, pays européen connu pour son taux élevé de mères adolescentes, les taux varient entre cent pour mille dans le quartier londonien de Lambeth et vingt pour mille dans le comté de Rutland.

Commentaires

commentaires