News

News

63
PARTAGER

Premier Ministère-Clarifications

 Le Premier ministère Algérien, Abdelaziz Djerad, a apporté, jeudi 21 mai 2020, des clarifications à la suite des demandes de précisions soulevées autour des mesures complémentaires de prévention contre la propagation du Covid-19, décidées par le Premier ministre, à l’occasion de la fête de l’Aid El-Fitr, pour ce qui est des restrictions sur la circulation des véhicules.  

Masque-Port Obligatoire-Décret 

Le décret exécutif fixant les mesures complémentaires de prévention et de lutte contre le propagation de la Covid-19 du 24 mars 2020 complété par des articles portant sur le port obligatoire du masque a été publié, jeudi 21 mai 2020, au Journal officiel. Cette obligation prend effet à partir du premier jour de l’Aid El Fitre. Le gouvernement a affirmé que les masques « seront disponibles à grande échelle et leur distribution aux citoyens sera assurée à travers les structures, comités et associations de la société civile ». 

Prédicateur-Dépassement-ARAV

 Le président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a convoqué la responsable d’une chaine de télévision privée, suite à une plainte reçue par le ministère des Affaires religieuses et des wakfs concernant la diffusion de « dépassements dangereux » contestant la fetwa permettant d’avancer l’acquittement de zakat el fitr en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle que traverse le pays, a indiqué, jeudi 21 mai 2020, un communiqué de l’autorité. Le prédicateur, Cheikh Chamseddine, n’officiera plus.

Commerçants-Infractions-Sanctions 

Le ministre Algérien du Commerce, Kamel Rezig, a mis en garde, vendredi 22 mai 2020 à Alger, les commerçants dont l’activité est suspendue en raison du confinement sanitaire imposé dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, tels les vendeurs de vêtements et de chaussures, contre les sanctions encourues en cas d’infraction. Rezig a souligné que les sanctions encourues par les commerçants qui continuent à travailler à rideau baissé ne se limiteront pas à la fermeture du local pour une durée minimum d’un mois, les contrevenants risquent d’être traduits en justice. 

Démenti-ministère de l’intérieur

« Suite à un article paru dans un quotidien dans son numéro de ce samedi 23 mai 2020, intitulé ‘Nuit d’émeutes dans la ville de Annaba’ à l’Est d’Alger illustré par des photos, le ministère de l’Intérieur Algérien des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire dément catégoriquement ce qui a été rapporté par ce journal et affirme que ces informations sont erronées et sans fondement, un calme total régnant dans la wilaya »(préfecture), précise-t-on dans le communiqué.

FRANCE

Les Français continuent à sortir du confinement en ce pont de l’Ascension, marqué par l’entrée en fonctions des conseils municipaux élus en mars et la reprise des cérémonies religieuses, sur fond de données encourageantes sur l’épidémie de Covid-19. Ce samedi, 1.665 patients étaient en réanimation, soit 36 de moins en 24 heures. Un indicateur important de la baisse de la pression sur le système hospitalier.

LIVRES

Parmi les secteurs éprouvés par la crise sanitaire, l’édition se mobilise. Un collectif de plus de 600 éditeurs, auteurs et libraires a publié samedi une tribune adressée au chef de l’État, lui demandant d’agir pour « sauver » la filière du livre, au moment où le gouvernement dit travailler à un « plan de soutien ».

INTERNATIONAL

Libye-GNA-Victoire

 Les forces du gouvernement d’union nationale libyen (GNA, reconnu par l’ONU) ont déclaré, vendredi 22 mai 2020, avoir pris le contrôle de la ville d’al-Assaba, à quelque 120 km à l’ouest de la capitale Tripoli, à leur rivale, l’Armée nationale libyenne (ANL, basée à l’est). « Nos braves soldats ont pris le contrôle total de la ville d’al-Assaba », a annoncé Mohamed Gonono, porte-parole des forces du GNA dans un communiqué, ajoutant que les avions de combat poursuivaient la reconnaissance de la ville pour « surveiller tout mouvement de fugitifs » de l’ANL. 

AFRIQUE

Chanteur Guinéen-Décès Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté, connu pour le tube planétaire « Yéké yéké » dans les années 1980, est décédé, vendredi 22 mai 2020, à l’âge de 70 ans, dans un hôpital de Conakry, a annoncé sa famille sur la page Facebook de l’artiste. Mory Kanté ,surnommé le « griot électrique », a contribué à populariser la musique africaine et guinéenne à travers le monde. 

Vœux de  SALAMA

A l’occasion de Eid El Fitr, SALAMA et son équipe vous souhaite  ainsi à tous  ses lecteurs musulmans   et tous  les musulmans du monde une très bonne fête de lAid El Fitr
Que dieu accepte nos prières, notre jeûne, ainsi Qu’il nous accorde les mérites et les récompenses de nos efforts.
Une grosse pensée aux victimes du COVID19 et à leurs familles.

Commentaires

commentaires