317
PARTAGER

ALGERIE

MDN-Hommage

 A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la Femme, correspondant au 8 mars de chaque année, Monsieur le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire, a présidé le 07 mars 2021, au siège du ministère de la Défense nationale, une cérémonie en l’honneur des personnels féminins, militaires et civils, du ministère de la Défense nationale », souligne le communiqué. Il a cité, à ce titre, « un des mémorables hauts-faits des femmes algériennes des années 90, qui ont confronté, d’une manière héroïque, le terrorisme sanguinaire et la violence aveugle ».

Président-Hommage aux femmes

Dans un message de félicitations adressé aux femmes algériennes, à l’occasion de la journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars,le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer a affirmé, dimanche, que les efforts de l’Etat visant à promouvoir les droits de la femme et que les droits acquis en faveur de la femme algérienne « sont à même de contribuer à la promotion de son rôle au sein de la société Algérienne. Promouvoir et à développer les droits de la femme « nécessitent une contribution qualitative des partenaires comme la société civile, notamment dans les régions où certaines pratiques négatives continuent à priver les femmes de leurs droits », Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a salué « la conscience politique et la bravoure dont a fait preuve la femme algérienne lors de l’élan national historique et pacifique pour défendre le pays, aux côtés de son frère l’homme, dans le cadre du processus de changement pacifique et démocratique pour l’édification de la nouvelle République où elle bénéficiera de tous ses droits, y compris l’accès aux postes de responsabilité et à la prise de décisions » a-t-il souligné.

Bureaucratie-Lutte 

 Le médiateur de la République, Karim Younès, a affirmé, samedi 6 mars 2021, à Ouargla, que « la bureaucratie, qui est un phénomène bien ancré dans le vécu quotidien des citoyens, ne devrait plus être tolérée ». Présidant une rencontre régionale avec les délégués locaux de la médiation de la République de 14 wilayas du sud-est du pays, Younès a affirmé que se taire sur le phénomène « accroît davantage sa complexité, renforce le désespoir chez le citoyen et élargit le fossé entre lui et l’administration jusqu’à la perte de la confiance envers cette dernière ».  

Industrie-Rencontre

 Le ministre de l’Industrie Algérien , Mohamed Bacha, a tenu à Alger une série de réunions avec les représentants de cinq organisations patronales dans l’objectif de lancer une concertation avec les investisseurs et les opérateurs économiques afin de les impliquer dans la démarche de relance industrielle, a indiqué un communiqué du ministère. Ces réunions, qui se sont déroulées au siège du ministère, s’inscrivent « dans le cadre de la mise en oeuvre du plan de relance économique et en application des orientations du Président de la République ».

Intempéries-Décès

 Au moins six personnes ont trouvé la mort suite aux inondations survenues, samedi 6 mars 2021, à Oued Meknassa dans la commune Oued Sly, wilaya de Chlef (,200km à l’ouest ) d’Alger a indiqué la Protection civile. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région ont provoqué la remontée des eaux de l’Oued Meknassa. Les crues du cour d’eau ont emporté trois véhicules à leur bord les six victimes (trois femmes, deux hommes et un enfant), a précisé la Protection civile.

Thèâtre-Inauguration 

Le théâtre La Fourmi (Oran) a été officiellement inauguré, samedi 6 mars 2021, par la ministre de la Culture, Bendouda Malika, en présence du chef de l’exécutif local et des cadres du secteur et d’intellectuels de tous bords venus assister à cet événement culturel exceptionnel.  

AFRIQUE

Sénégal-Soulèvement

Le Mouvement de défense de la démocratie, qui regroupe des opposants au président Macky Sall, a appelé samedi les Sénégalais « à descendre massivement dans les rues », « pendant trois jours à compter du lundi 8 mars ». Cet appel lancé lors d’une conférence de presse à Dakar survient après plusieurs jours de violences opposant les forces de l’ordre et des groupes de jeunes réclamant la libération de l’opposant Ousmane Sonko, troisième de la présidentielle de 2019 et pressenti comme un des principaux concurrents de celle de 2024

EUROPE

FRANCE

Paris-Manifestations-Journée 8mars

Ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes, sera sous le signe de la grève et de la manifestation. Des syndicats comme Solidaires et la CGT et des associations féministes comme Les effrontées et Osez le féminisme, entre autres, appellent à manifester ce lundi dans plusieurs villes de France. Un rassemblement « festif et féministe » est également prévu dimanche 7 mars, place de la République à Paris.

Normandie-Oussama Ben Laden,

Omar Ben Laden, le quatrième fils aîné et héritier présumé de l’ancien chef d’Al-QaidaOussama Ben Laden, vit dans l’Orne en Normandie, où il possède des chevaux L’homme s’est entretenu avec le magazine américain Vice. Durant l’entretien, l’homme âgé de 39 ans est revenu sur son enfance traumatisante et son éducation à la guerre.L’enfance d’Omar Ben Laden a en effet été marquée par les combats de son père. A 15 ans, il a été emmené dans les camps d’entraînement d’Al-Qaida, près de Tora Bora, pour être préparé à la lutte armée.

Allemagne-Reconnaissance

 Le coordinateur des relations arabo-européennes au Parlement allemand, Abdul Massih Al-Shami, a estimé, mardi, que la décision du Maroc de suspendre ses relations diplomatiques avec l’ambassade d’Allemagne à Rabat est un acte « anti-diplomatique », affirmant que l’Allemagne reconnaissait le droit du Sahara occidental à l’indépendance.

Suisse-vote-Burqa

Plus de dix ans après l’interdiction en France, les Suisses sont invités à une votation pour ou contre la dissimulation du visage dans l’espace public, dans un pays où le port de la burqa concernerait entre 20 et 30 femmes. Le scrutin promet néanmoins d’être serré.

Espagne-Institutgéologique et minier

Des chercheurs ont récemment prédit l’affaissement de plusieurs millions de kilomètres carrés de terres d’ici deux décennies. Sans surprise, une part non négligeable de ce phénomène est directement liée aux activités humaines. Dans le cadre de travaux présentés dans la revue Scientifiquel’équipe de chercheurs dirigée par le professeur Gerardo Herrera-García, del’Institut géologique et minier d’Espagne, a déterminé que près de 12 millions de kilomètres carrés de terres s’affaisseront d’ici 2040. Selon les simulations réalisées, environ 19 % de la population mondiale sera impactée par ce phénomène. « L’abaissement de la surface terrestre est un danger potentiellement destructeur, pouvant être causé par un large éventail de déclencheurs naturels ou anthropiques, mais qui résulte principalement du déplacement de solides ou de fluides sous terre », expliquent les auteurs de l’étude.

INTERTATIONAL

 La séance parlementaire du vote de confiance au nouveau gouvernement intérimaire en Libye se tiendra,lundi,dans la ville de Syrte, sur fond d’optimisme modéré quant à l’approbation du cabinet de Abdelhamid Debeibah, dû notamment à l’absence d’un consensus auprès des parlementaires dont certains refusent le lieu et la composante dévoilée, s’accordent à dire les observateurs de la scène politique libyenne.Sur 175 députés que compte la Chambre des représentants du peuple(Parlement), pour l’instant il  y a que 84 députés ayant exprimé ouvertement leur intention de voter en faveur du nouveau gouvernement. Seulement 100 députés ont fait part de leur décision d’assister à la séance de confiance.

Washington -Senat-vote

Le Sénat américain a approuvé, samedi 6 mars, le plan de relance de 1 900 milliards de dollars du président. Le projet de loi a été adopté par 50 votes des démocrates contre 49, les républicains s’y étant unanimement opposés.

Des chercheurs ont récemment prédit l’affaissement de plusieurs millions de kilomètres carrés de terres d’ici deux décennies. Sans surprise, une part non négligeable de ce phénomène est directement liée aux activités humaines.     Ils ont   déterminé que près de 12 millions de kilomètres carrés de terres s’affaisseront d’ici 2040. Selon les simulations réalisées, environ 19 % de la population mondiale sera impactée par ce phénomène. « L’abaissement de la surface terrestre est un danger potentiellement destructeur, pouvant être causé par un large éventail de déclencheurs naturels ou anthropiques, mais qui résulte principalement du déplacement de solides ou de fluides sous terre », expliquent les auteurs de l’étude.

Commentaires

commentaires