822
PARTAGER
Coronavirus-Confinement Partiel  
« La situation épidémiologique actuelle est inquiétante et des confinements partiels ne sont pas à écarter si les cas de contamination augmentent davantage et que l’on dépasse la barre des cent cas dans une seule wilaya. Si l’on continue sur cette tendance haussière, pas moins de douze wilayas pourraient faire l’objet de confinement partiel », prévient Dr Mohamed Bekkat-Berkani, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus. Energie Sécurité Energétique
« Les réserves prouvées de l’Algérie (2500 milliards de m3 de gaz et 1,7 milliard de tonnes de pétrole) s’épuiseront dans 20 ans. Elles suffiront toutefois à garantir la sécurité énergétique du pays, dans cet intervalle. Mais vu le rythme accéléré de la consommation interne, le pays aura à choisir entre satisfaire le marché domestique ou exporter » a affirmé le ministre Algérien  de l’Energie, Abdelmadjid Attar, à la chaine 3 de la radio algérienne, lundi 26 octobre 2020.   

Métiers-Aide Financière 
 Le ministère Algérien  de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’aménagement du territoire a appelé, lundi 26 octobre 2020, les professionnels des petits métiers dont l’activité a été suspendue en raison du confinement sanitaire, et qui sont éligibles à l’aide financière octroyée dans le cadre de la prise en charge des effets de la pandémie de la Covid-19, à se rapprocher des directions de wilaya, selon le secteur d’activité pour déposer leur dossier dans un délai n’excédant pas le 30 novembre
Boukadoum-ONU-SG 
Le ministre Algérien  des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, s’est entretenu, lundi 26 octobre 2020, par visioconférence, avec le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, avec qui il a évoqué plusieurs questions de l’actualité internationale, notamment la situation au Sahara Occidental, en Libye et au Mali, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères.  2020.
Criminalité-Peine de Mort
La poussée de criminalité en Algérie avec la hausse remarquable du nombre de féminicides dans différentes régions du pays a extrêmement choqué la société algérienne, en relançant de nouveau le débat sur la peine de mort, qualifié de “faux” par certains acteurs, qui dénoncent “une opération de diversion”.Ce débat a ressurgi notamment avec la découverte de trois corps de femmes sans vie entre les 2 et 10 octobre à Tamanrasset (sud), à Thenia (nord) et à El Eulma (nord-est), qui a provoqué une véritable onde de choc.L’indignation était tellement intense que de nombreuses franges de la société réclamaient justice pour ces jeunes femmes, alors que d’autres voix se sont élevées pour exiger l’application de la peine capitale à l’encontre des homicides.
Media

UNESCO-Conférence
Une conférence en ligne, organisée par l’Unesco et à laquelle prennent part les institutions des Etats membres, se tient du 26 au 30 octobre 2020, à l’occasion de la semaine mondiale de l’Education aux médias et à l’information (EMI), a indiqué, lundi 26 octobre 2020, le ministère de la Communication. La semaine mondiale EMI 2020 est co-présidée par la République de Corée, sous le thème: « Résister à la désinfodémie : l’éducation aux médias et à l’information pour tous et par tous ».  Cuture
Film-Festival
 Des cinéastes algériens et franco-algériens prennent part au 9e festival du film franco-arabe (FFFA) de Noisy-Le-Sec (France), prévu du 06 au 17 novembre 2020, annoncent les organisateurs sur le site internet du festival.    

Arrestation- passeurs

La police nationale espagnole a annoncé avoir arrêté deux passeurs algériens ayant transporté 10 de leurs concitoyens clandestins à bord d’une embarcation pneumatique.

France

Twite –Jack Lang

le dernier tweet du Président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang, concernant les dernières déclarations du Président Recep Tayyip Erdoğan.

« Monsieur Erdogan, qui aime commenter la santé mentale des autres, devrait s’interroger sur sa propre amnésie à l’égard des Ouïghours. Pourquoi abandonne-t-il ce peuple musulman et turcophone ? »

INTERNATIONAL

Maroc-Réaction

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères marocaine  de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger indique que le Royaume du Maroc dénonce ces actes qui reflètent l’immaturité de leurs auteurs, et réaffirme que la liberté des uns s’arrête là où commencent la liberté et les croyances des autres. La liberté d’expression ne saurait, sous aucun motif, justifier la provocation insultante et l’offense injurieuse de la religion musulmane qui compte plus de deux milliards de fidèles dans le monde, souligne le communiqué

Ouverture- Ambassade Zambie

L’ambassade de la République de Zambie au Maroc a été inaugurée lors d’une cérémonie organisée samedi à Rabat.La cérémonie d’ouverture de cette ambassade a été présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et son homologue zambien, Joseph Malanji.Intervenant lors d’une conférence de presse conjointe avec M. Bourita à l’issue de cette cérémonie, le chef de la diplomatie zambienne a indiqué que l’ouverture d’une mission diplomatique résidente au Maroc se veut de “créer une base concrète pour soutenir nos relations bilatérales”

Caricatures-Oulamas

Le Conseil Supérieur des Oulémas du Royaume du Maroc a affirmé qu’il “rejette et dénonce toute forme d’atteinte à la sacralité des religions, à leur tête les Prophètes qui ont transmis à l’Humanité toute entière les valeurs d’amour, de fraternité et de solidarité entre les gens”.“En s’inspirant des valeurs transmises par ces Prophètes à l’Humanité toute entière, sans distinction aucune entre eux, les sages parmi les politiques et les scientifiques s’élèvent aujourd’hui, à leurs côtés les milliards des disciples de ces Prophètes, contre la barbarie du terrorisme et de ses crimes”, indique le Conseil Supérieur des Oulémas du Royaume dans un communiqué, soulignant qu’il “considère toute atteinte à un de ces Prophète comme étant une offense envers Eux ensemble et un déni de leurs valeurs idéales qui s’érigent contre toute forme de violence, de dépravation et de dégradation des mœurs”.

Maroc-Tchad
Le Maroc et le Tchad ont signé six accords de coopération dans les domaines de la diplomatie, l’agriculture, l’énergie, de l’information et communication, de la culture et du tourisme.

AFRIQUE

Guinée-Tension

La médiation internationale en Guinée a “exhorté” mardi les autorités guinéennes “à lever (le) dispositif” de sécurité qui empêche l’accès au domicile du chef de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, et au siège de son parti, après huit jours de violences qui ont suivi la réélection contestée du président sortant Alpha Condé.La mission des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), de l’Union africaine (UA) et de l’ONU “exhorte” dans un communiqué “les autorités guinéennes à lever ce dispositif dans la perspective d’un dialogue inclusif”, au lendemain d’une rencontre avec M. Diallo à son domicile, où il affirme être séquestré depuis plusieurs jours par les forces de l’ordre.

Mali-Procès

Le procès des auteurs présumés des attentats de l’hôtel Radisson Blu et du restaurant La Terrasse en 2015 à Bamako s’est ouvert mardi dans la capitale malienne, en présence du principal accusé mais en l’absence des représentants des victimes occidentales.Principal accusé, le Mauritanien Fawaz Ould Ahmed (ou Ahmeida), alias “Ibrahim 10”, lieutenant du chef algérien Mokhtar Belmokhtar, dont la présence était incertaine jusqu’à la dernière minute, a été amené sur le banc des accusés par des hommes cagoulés.L’homme, né dans les années 1970 à Nouakchott, est accusé d’avoir tué avec un fusil d’assaut un Français, un Belge et trois Maliens le 6 avril 2015 dans le restaurant La Terrasse, une action pour “venger le prophète” perpétrée dans la foulée des attentats contre l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, selon l’enquête.Il est également soupçonné d’avoir “planifié et fait exécuter” l’attaque, le 20 novembre de la même année, contre l’hôtel de luxe Radisson Blu. Deux hommes avaient alors “tiré sur tout ce qui bouge”, tuant 20 personnes, dont 14 étrangers, avant d’être abattus.

Guinée-Sahara
La Guinée a exprimé son soutien à la marocanité du Sahara et à l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume comme “solution de compromis conforme au droit international”. Grèce- Blessés Deux membres de l’équipage d’un navire de guerre grec ont été blessés mardi à la suite d’une collision avec un cargo portugais au large du Pirée, près d’Athènes.

Commentaires

commentaires