Air France Lance « Air France Act » : un Programme Permettant...

Air France Lance « Air France Act » : un Programme Permettant une Réduction des Émissions de CO

584

Dans l’optique de contribuer à l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique en deçà de +2°C, Air France a lancé « Air France ACT », un programme visant à accélérer sa transition environnementale et présentant le nouveau plan de réduction des émissions de CO₂ de la compagnie.

Cette trajectoire repose sur trois piliers : la réduction des émissions directes générées par les opérations d’Air France, la réduction des émissions indirectes, en amont et aval des activités de la compagnie, et enfin une contribution active à des projets permettant de retirer du CO₂ de l’atmosphère. A l’horizon 2050, Air France vise également l’atteinte de zéro émission nette, s’inscrivant ainsi dans un chemin de continuité pour réduire son emprunte carbone.   

-30 % d’Émissions de CO₂ par Passager-Km d’Ici 2030 par Rapport à 2019, Soit -12 % en Valeur Absolue

La nouvelle trajectoire de décarbonation vise une réduction de 30 % des émissions de CO₂ par passager-kilomètre d’ici 2030 par rapport à 2019, cela correspondra donc à une réduction de 12 % des émissions totales de la compagnie entre 2019 et 2030, selon les évolutions prévues d’activité. Cette trajectoire est élaborée selon la méthodologie de calcul de l’organisme indépendant SBTi (Science-Based Target initiative), à qui elle a été soumise. Fondé par le CDP (Carbon Disclosure Projet), le Pacte mondial des Nations Unies et le Fonds mondial pour la nature, SBTi a élaboré une trajectoire de décarbonation cible du secteur aérien, compatible avec l’Accord de Paris, visant à limiter le réchauffement climatique en-deçà de +2°C.

La décarbonation de l’aviation nécessitant une étroite coordination entre l’ensemble des acteurs  du secteur aérien,  Air France s’est mis comme objectif d’activer tous les leviers de décarbonation à sa disposition. Tout d’abord la compagnie a annoncé le renouvellement de sa flotte avec des avions de nouvelle génération –Airbus A220 et Airbus A350, plus économes en carburant, émettant jusqu’à 25 % de CO₂ en moins. D’ici 2030, ces appareils représenteront 70 % de la flotte Air France contre 7 % aujourd’hui suite à un investissement d’un milliard d’euro annuel d’ici 2025.

La compagnie a également annoncé la mise en place d’une restauration plus responsable, pour en diminuer l’empreinte carbone, proposant progressivement la présélection des plats avant le vol en cabine Business sur long-courrier, de sortes à minimiser le gaspillage alimentaire. En outre, d’ici fin 2022, Air France compte supprimer 90 % des plastiques à usage unique par rapport à 2018, en remplaçant les gobelets, couverts et autres bâtonnets en plastique par des alternatives durables.

Enfin, Air France compte accroitre son recours aux Carburants d’Aviation Durables (SAF). Depuis 2022 et conformément au mandat d’incorporation français, Air France incorpore l’équivalent de 1 % de Carburant d’Aviation Durable sur ses vols au départ de France. D’ici 2030, la compagnie vise au moins 10 % d’incorporation sur l’ensemble de ses vols, et 63 % en 2050.

La stratégie environnementale d’Air France et l’ensemble de ces engagements sont disponibles en français et en anglais sur le site : airfranceact.airfrance.com

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentSalama News
Article suivantAir France