GAZA : Persécution et extermination systématiques !

GAZA : Persécution et extermination systématiques !

144

122 jours de guerre à gaza, dans le sud de la bande de Gaza, d’intenses frappes israéliennes touchent la ville de Rafah.Israël continue d’affirmer qu’il ne mettra fin définitivement à son offensive à Gaza qu’une fois le mouvement islamiste « éliminé ». Comment peut-on laisser tenir de tels propos et laisser passer un discours pareil ?Alors que des milliers de civils palestiniens sont tués chaque jour à Gaza en particulier les enfants et les femmes :: il en va de la responsabilité des gouvernants de ce monde d’exiger un cessez-le-feu urgent et immédiat. Consterné par l’absence d’une intervention ferme, urgente et inconditionnelle de la part de la communauté internationale alors que le droit international humanitaire (DIH) est constamment violé. Toutes les organisations humanitaires en particulier Médecins du Monde :« appellent instamment à la protection des civils et à ce que les Etats tiers assument leurs responsabilités en vertu du droit international ils se doivent d’exercer toute leur pression sur les parties aux conflits pour aboutir à un cessez-le-feu et garantir un accès humanitaire complet, sûr et sans entraves ».Chaque jour, des femmes, des enfants, des personnes déplacées, des patients, du personnel humanitaire et de santé sont tués par les bombardements incessants qui frappent la bande de Gaza. Plus de 800 familles ont perdu au moins deux de leurs membres. 80 % des personnes tuées sont des femmes et des enfants, au moins 17 000 enfants de la bande de Gaza sont non accompagnés ou séparés, selon le constat de l’UNICEF » Ce chiffre correspond à plus 1 % de l’ensemble de la population déplacée, soit 1,8 million de personnes ». Le bilan est catastrophique et de nombreuses personnes sont encore piégées sous les décombres. Un très grand nombre de blessés ne peuvent pas être pris en charge car les hôpitaux ont atteint un niveau de dévastation sans précédent. Le personnel de santé est désormais contraint de pratiquer des opérations sans anesthésie, à même le sol des hôpitaux. Les soignants travaillent dans des conditions d’hygiène et de fatigue catastrophiques et sont confrontés à un manque criant de ressources, aggravé par le blocus total et la fourniture largement insuffisante d’aide humanitaire.Il s’agit d’une réalité quotidienne dans la bande de Gaza où plus de 27300 personnes, plus de 120 journalistes ont été tuéesc’est du jamais vu dans toutes les guerres précédentes, et ce n’est pas fini ! Le bombardement aérien « soi-disantde cibles » situées dans des zones abritant de nombreux civils sont une attaque illégitime, indiscriminée et même génocidaire. La poursuite des hostilités dans un contexte de forte densité de population, où la population ne peut pas fuir, sont au cœur d’une catastrophe humanitaire et de santé publique. On entend par ici par là des condamnations, maisrien n’achangé la cadence des bombardements par le régime sioniste d’Israël est toujours aussi intense et passe même à une vitesse supérieure, autant d’enfants et femmes tués.L’ONU s’avère impuissante, malgré plusieurs déclarations et appels de cessez-le feu du secrétaire général des Nations Unies António Guterres. Cette organisation mondiale prétend que son rôle est de veiller pour « Paix, la dignité et égalitésur une planète saine »alors quec’est complétement le contraire, ce que nous constatons tous les jours. Tout pays dans le monde a le droit au même respect, la même considération et la mêmeprotection. Malheureusement il y a des pays qui sontclassés par catégorie de priorité selon le bon vouloir des EtatsUnis entraînant avec eux leseuropéens qui suivent leurs instructions au doigt et à l’œil, un lobbying juif sioniste puissant et très présent, donc « motus, bouche cousue ! » Où va Israël et ses dirigeants d’extrême droite qui n’ont plus de limites et qui s’acharnent sur une population sans défense déjà opprimée depuis plus de quarante-cinq ans et privée de sa terre !  Bien que la Palestine existe depuis le Vème siècle avant J.C.Depuis ce temps-là, la colonisation sioniste les encerclent et les privent de liberté, de nourriture sous le faux prétexte que l’on veut détruire un Hamas, qui lui a été élu majoritairement…! Alors que c’est eux-mêmes qui ont créé ce même Hamas, pour qu’il gouverne la bande de Gaza,puis ils ont choisi de mettre Mahmoud Abbas (au pouvoir depuis 2008) pour avoir toujours la main mise sur la Palestine, du coup les sionistes se sont faits piégés par eux même.Par conséquentil faut réfléchir autrement, à une nouvelle stratégie, hélas ! inventer le 7 octobre et considérer maintenant le Hamas comme groupe terroriste, bien entenduc’est l’occasion pour exterminer tous les gazaouis et récupérer gaza pour accélérer l’exploitation d’un gisement de gaz naturel au large de ses cotes, et«Cela  Dans le cadre des accords existants entre Israël, l’Egypte et l’Autorité palestinienne (AP) ». Est-il concevable et acceptable humainement de massacrer une population entière, constituée en majorité de femmes et d’enfants innocents ? les humilier,les priver d’eau de nourriture et de soins, détruire leurs habitations ? Est-ce le scénario du massacre de Sabra et Chatila qui se répète encore une fois.C’est honteux et scandaleux que la communauté internationale et surtout « l’occidentale »ferme les yeux à ce point ! Car c’est bien elle qui acontribué à la déportation massive des juifs, rappelons-nous encore une fois des camps de Drancy et des Milles, et des rafles du Vel’d’Hiv, et en d’autres lieux, Pologne, Hongrie, Allemagne, Hollande etc. Comment faire subir ces atrocités aux Palestiniens, ce qu’eux-mêmes ont subi de la part du régime raciste nazi (Shoah) et dont les israéliens ne cessent de dénoncer depuis ce temps !Si ce n’est par une mémoire sélective ravageuse et une falsification de l’Histoire qui ne dit pas son nom et qui veut faire passer encore une fois les Palestiniens en premier lieu et les peuples arabes en général pour les responsables de tout ce qui arrive à Israël depuis la nuit des temps !N’oublions jamais l’action de la mosquée de Paris qui a protégé tant bien que mal les juifs persécutés à Paris et bien d’autres actions encore

Hassina H.Sahraoui

Commentaires

commentaires