Salama News

Salama News

459

Algérie

Le président de la République reçoit un appel téléphonique de son homologue français

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu, dimanche, un appel téléphonique du président français, M. Emmanuel Macron, qui lui a présenté ainsi qu’au peuple algérien ses vœux à l’occasion de l’Aïd El-Fitr, indique un communiqué de la Présidence de la République.

« Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu, ce jour, un appel téléphonique du président de la République française, M. Emmanuel Macron, qui lui a présenté ainsi qu’au peuple algérien ses vœux à l’occasion de l’Aïd El-Fitr », lit-on dans le communiqué. Les deux Présidents ont également « évoqué les relations bilatérales et les moyens de les renforcer, y compris la visite d’Etat du président de la République, en France, qu’ils ont convenu d’organiser la deuxième moitié du mois de juin, sachant que les équipes des deux pays poursuivent le travail pour en assurer le succès », selon la même source.

Nécessité d’assurer le succès des opérations liées aux examens de fin d’année scolaire

 Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed a mis l’accent, dimanche, sur la nécessité de respecter les instructions visant à assurer le succès de toutes les opérations liées aux examens de fin d’année scolaire, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors de cette rencontre de présentation de vœux à l’occasion de l’Aïd El-Fitr aux cadre centraux du ministère, M. Belaabed a rappelé « les étapes importantes à franchir avant la fin de l’année scolaire dont les examens nationaux (BEM et BAC), insistant sur la nécessité « de respecter « les instructions et les orientations » pour assurer le succès de toutes les opérations liées à ces examens. Le ministre a félicité le personnel du secteur pour leurs « efforts », les exhortant à « poursuivre le travail avec détermination et abnégation pour promouvoir le secteur de l’Education nationale ». Il s’est en outre félicité des « réalisations accomplies au profit de l’école algérienne grâce au soutien et à l’intérêt accordé par l’Etat au secteur de l’éducation », saluant « la décision du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune en faveur de l’école primaire et le recrutement d’enseignants d’éducation physique et sportive et la création d’une direction générale des sports scolaires ».

M.Belaabed a évoqué « les nouveautés » de la prochaine rentrée scolaire, soulignant que « la concrétisation des projets et programmes nécessite la conjugaison des efforts et l’unification des rangs pour la réalisation des objectifs escomptés », a conclu le communiqué du ministère de l’Education nationale.

L’Algérie condamne les attaques terroristes dans la zone de Sévaré au Mali

L’Algérie a condamné fermement les attaques terroristes dans la zone de Sévaré, dans la région de Mopti, au centre du Mali, ayant fait plusieurs victimes parmi les soldats et des civils maliens, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger.  « L’Algérie condamne fermement les attaques terroristes survenues, samedi 22 avril 2023, dans la zone de l’aéroport de Sévaré, dans la région de Mopti (centre du Mali), ayant fait plusieurs victimes parmi les soldats et les civils maliens », précise le communiqué.

« L’Algérie présente ses sincères condoléances au Gouvernement et au peuple frère du Mali, assure les familles des victimes de sa compassion et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », note, en outre, la même source.

« L’Algérie assure le peuple et le gouvernement maliens de sa solidarité et de son ferme soutien dans sa lutte contre le terrorisme et réitère, une fois de plus, son appel au renforcement des efforts pour l’éradication de ce fléau abject qui continue d’impacter négativement la paix, la sécurité et le développement dans le continent », conclut le ministère.

Carburant: la consommation nationale a atteint 17,7 millions de tonnes en 2022

La consommation nationale de carburant a atteint environ 17,7 millions de tonnes en 2022 (+3% par rapport à 2021) à la faveur de la reprise économique enregistrée dans le pays dans plusieurs secteurs, notamment les services et l’industrie, a indiqué le président de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), Rachid Nadil. Dans un entretien à l’APS, M. Nadil a précisé que « cette croissance de la consommation devrait se poursuivre durant les années à venir, pour atteindre environ 41 millions de tonnes à l’horizon 2050, avec une augmentation annuelle d’environ 3 millions de tonnes », soulignant que « les capacités de production nationales peuvent répondre à cette demande ». Il a ajouté qu’au cours de la période de référence, la consommation de diesel avait atteint 10,1 millions de tonnes (une hausse de plus de 4% par rapport à 2021), estimant que cette consommation « devrait continuer d’augmenter à la faveur de la croissance économique enregistrée en Algérie ». « La capacité de production de diesel est estimée à 9 millions de tonnes par an, et devrait atteindre 12,5 millions de tonnes à l’horizon 2030, avec l’entrée en service, en 2028 à Skikda, du projet de conversion du fioul en diesel, qui contribuera à augmenter la production de près de 4 millions de tonnes », a-t-il fait savoir.

La consommation de gaz de pétrole liquéfié-carburant (GPL-c) a, quant à elle, augmenté de 20%, atteignant 1,5 million de tonnes en 2022, contre 1,2 million de tonnes en 2021, et ce, grâce aux efforts consentis par différents acteurs depuis plusieurs années pour promouvoir ce produit éco-responsable proposé au consommateur à un prix très attractif (9 DA/litre) par rapport aux autres types de carburant. En revanche, la consommation d’essence a baissé de 2,26%, à 3,3 millions de tonnes, contre 3,4 millions de tonnes en 2021. Une baisse qui s’explique par l’augmentation de la consommation de GPL-c, qui devrait atteindre 6,8 millions de tonnes d’ici 2050, sachant que la capacité de production de ce carburant est estimée actuellement à 4 millions de tonnes par an. Par ailleurs, la consommation de Kérosène s’élève à 468.000 tonnes en 2022 contre 297.000 tonnes en 2021, soit une augmentation de 58%, tandis que celle de carburant marin est de 219.000 tonnes. La consommation de butane et de propane a diminué de 2,26 %, à 1,34 million de tonnes, et celle de bitume de 20 %, à 619.000 tonnes. Dans ce cadre, M. Nadil a salué « les efforts consentis par les cinq raffineries actuelles qui peuvent porter leur production à 300.000 tonnes par an, outre le plan de Sonatrach pour 2025 visant à augmenter la production à 500.000 tonnes ». « Il incombe aux citoyens de rationaliser leur consommation, en vue d’économiser et d’exporter ce carburant vers les marchés extérieurs pour générer des devises qui profitent à l’économie nationale et au citoyen », a-t-il dit. « La baisse des prix de ces produits encourage leur consommation, d’où la nécessité de revoir leur marge commerciale, en appliquant le système des subventions directes au profit des catégories sociales et ménages à faible et moyen revenus », a-t-il fait observer.

Par ailleurs, M. Nadil a indiqué que l’ARH lancera, dans les jours à venir, une plateforme dédiée aux investisseurs désirant obtenir des autorisations, dans le but de réduire les délais d’étude des dossiers et d’établir un contact direct entre l’Autorité et l’opérateur économique, en sus de la mise en place d’un plan d’organisation interne pour définir les sites des installations pétrolières afin d’aider à l’élaboration d’un plan national pour les investissements pétroliers.

Monde

Afrique

Soudan

Les parties rivales continuent à s’entredéchirer, la situation humanitaire s’enlise

 Les parties en conflit au Soudan continuaient à s’entredéchirer dimanche, pour le neuvième jours consécutif, faisant fi des appels incessants au cessez-le-feu, alors que la situation humanitaire s’enlise davantage, ce qui a poussé plusieurs pays à évacuer leurs ressortissants et des milliers de civils à fuir vers des pays voisins.

Selon des médias sur place, les tirs et explosions ont encore secoué, dimanche, la capitale Khartoum et ses banlieues, survolées par des avions de combat. Les alentours des aéroports de Khartoum et d’autres villes ont vu également la poursuite de violents combats entre l’armée et les paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR), à coup de bombardements et de raids aériens.

Chaque partie disant contrôler les aéroports de Khartoum et d’autres villes du pays.  Par ailleurs, les quartiers de Khartoum restaient encore dans le noir, en raison des coupures du courant électrique. Le nombre d’hôpitaux fermés, du fait des combats, continue à augmenter.

Selon des médias locaux, pas moins de 72 hôpitaux ont fermé leurs portes devant les patients, faute de moyens et d’équipements nécessaires à leur prise en charge, alors que les denrées alimentaires se font de plus en plus rares sur les étals des commerces, dont la majorité a baissé rideau. L’un des porte-parole du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), James Elder, a indiqué que les enfants sont les plus exposés à la malnutrition en raison du manque de denrées alimentaires. « Il y a déjà quelque 50.000 enfants qui souffrent de malnutrition aiguë », a-t-il déclaré, déplorant « l’incapacité d’acheminer des aides ». « La vie de ces enfants est menacée », a-t-il averti.    Les hostilités entre les parties en conflit ont fait jusque-là, selon le ministère soudanais de la Santé, plus de 400 morts et 3500 blessés.

Burkina Faso

Massacre de dizaines de civils

« Le bilan va potentiellement augmenter »

Une soixantaine de civils d’un village du nord du Burkina Faso ont été massacrés jeudi 24 avril par des hommes en tenue de l’armée dans la région de Ouahigouya. Le pays est pris dans la spirale de la violence depuis 2015.

France

Réformes des Retraites

Parmi les mesures annoncé par Elisabeth Borne sur ce projet de réforme des retraites nous retrouvons :

  • Un âge légal de départ à la retraite qui devrait atteindre les 64 ans à l’horizon 2030.
  • Une durée de cotisations de 43 ans pour une pension à taux plein à l’horizon 2027.
  • L’extinction des régimes spéciaux qui seront dorénavant affiliés au régime général de la retraite.
  • Un dispositif qui devra s’adapter pour les carrières longues.
  • Une pension minimum de retraite revalorisée à 85% du SMIC, soit environ 1200 euros par mois.

Selon le gouvernement, ces mesures sont réalisées dans l’objectif d’atteindre l’équilibre du système des retraites d’ici 2030.

JO de Paris 2024 

Est-ce encore possible de relever le défi de la sécurité privée ?

Pour les Jeux olympiques et paralympiques à Paris en 2024, entre 20 à 30.000 agents de sécurité privée supplémentaires seront nécessaires alors que la profession manque déjà d’environ 20.000 personnels.

Pour réussir à relever ce défi, tous les acteurs sont mobilisés pour recruter les intéressés et créer des vocations.

« Si Paris 2024 pratique le moins-disant, ou tire les prix vers le bas, les entreprises de sécurité privée n’auront pas envie de candidater », prévient Cédric Paulin, secrétaire général du GES, le syndicat national patronal des entreprises de la sécurité privée.

 

Les Bourses européennes ouvrent en repli, prudentes avant une semaine chargée

 Les Bourses européennes ont commencé la séance de lundi en baisse, préférant la prudence avant une semaine qui s’annonce chargée en résultats d’entreprises. La Bourse de Paris perdait 0,41% à 7.545,60 points à 09H00 (07H00 GMT), Francfort reculait de 0,19%, Milan de 1,22% et Londres de 0,44% dans les premiers échanges.

Pérou

L’ex-président Alejandro Toledo, accusé de corruption, en prison après son extradition

L’ancien président péruvien Alejandro Toledo, sous le coup d’une enquête pour corruption et blanchiment d’argent dans le cadre du scandale Odebrecht, a été incarcéré dimanche soir dans une prison de Lima après avoir été extradé des Etats-Unis.

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentAïd Moubarek
Article suivantSalama News