L’Algérie puissance 5

L’Algérie puissance 5

94
PARTAGER

L’Equipe Nationale algérienne qui a facilement disposé de la sélection zambienne sur le score sans appel de 5 buts à 0, les Verts ont commencé leur compagne de qualification pour prochaine Coupe d’Afrique des Nations de la plus belle des manière battant par la même occasion, le records d’invincibilité des Fennecs toutes compétitions confondues, avec un seizième match sans la moindre défaite, un record qui date de 1990 à l’époque d’un certain Rabah Madjer qui a été elle aussi, championne d’Afrique.

Les Verts ont donc, entamé la première période pied au plancher avec une possession de balle très importante des coéquipiers de Bounedjah (73%) qui ont eu main mise durant l’ensemble des 45 minutes. Le vent qui soufflait très fort avec en face un onze zambien ultra défensif, les nombrables rushs des Bennacer ou Mahrez n’ont pas pu aboutir et c’est en toute fin de cette première mi-temps que les Algériens ont pu ouvrir la marque sur un corner bien botté par Belaïli avant que le jeune Bensebaïni ne la reprenne d’une tête magistrale (44′) et c’est fort logiquement que les joueurs de Djamel Belmadi sont rentrés< au vestiaire devant au score.

Après la pause citron, les Algériens ont décidés de laisser un temps soit peu, l’initiative à leur homologue zambien, obligé de se déployer davantage pour espérer revenir à la marque. 10 minutes passé, les Fennecs, ont repris encore une fois, les commandes du jeu obligeant la Zambie à courir derrière le ballon qui n’a pas tardé à re-secouer les filets zambien. Belaili se jouant du capitaine Chongo, a su obtenir un penalty indiscutable transformé par son pote Baghdad Bounedjah (68′).

A partir de ce moment là, tout devint facile aux Algériens qui sous une pluie battante, ont survolés le reste de cette confrontation et ça a commencé par le fantasque attaquant dse Verts, Youcef Belaili (encore lui) qui a inscrit « le but de la soirée » sur un tir du droit pleine lucarne de l’infortuné Nsabata qui ne pouvait rien sur ce coup là (75′).

Ce qui devait arrivé arriva, puisque le revenant Soudani inscrivit le 4 éme but à la 86′ avant que l’incontournable Bounedjah ne clos le match à l’ultime minute du match par un cinquième but et un doublé pour lui, au grand bonheur des supporteurs algériens qui n’ont pas effectué le déplacement au stade Tchaker de Blida pour rien.

Commentaires

commentaires