PARTAGER

La 22e édition du festival de poésie avait débuté le vendredi soir. Son ouverture avait eu lieu à 21h00 dans le jardin du Château d’Eau avec le spectacle Poésicales 2019, mais c’est le samedi 20 juillet qu’elle a été inaugurée sur la place de la mairie. Le Festival avait invité des poètes venus pour la plus part  des pays de la Méditerranée. A leurs côtés, sont réunis des poètes issus des autres régions du monde influencés par la culture méditerranéenne (Afrique de l’Ouest, Francophonie, Amérique du Sud et Amérique Centrale).

Des stands bleus et blancs abritant des centaines de livres sur la place du Pouffre avaient annoncé  la 22e édition du festival de poésie Voix Vives. Officiellement lancé samedi dernier en présence des artistes, de la marraine du festival Sapho et de la directrice du Musée Paul-Valéry de Sète et fondatrice du festival Maïthé Vallès-Bled.

Un riche programme est au rendez-vous pour rythmer cette plongée dans la poésie contemporaine, plus de 650 rencontres poétiques et musicales, au rythme de plus de 80 rendez-vous quotidiens au Jardin du Château d’Eau, sur la Place du Livre, dans les rues ou dans les jardins de la ville.
Une centaine de poètes venus de toutes la Méditerranée, entourés de nombreux artistes, conteurs et comédiens sont là pour offrir une belle brochette de spectacles, dont des concerts, des ateliers, des expositions ou encore des lectures musicales. Des rendez-vous plus exquis les uns que les autres.

Les poètes invités sont très majoritairement originaires de pays méditerranéens, l’on retrouvait Monika Herceg (Croatie), Yolanda Castaño (Espagne)  ou encore  Vénus Khouy-Ghata et Salah Stétié (Liban).

Festival Voix Vives à Sète

Pour la troisième journée du festival, l’on fut agréablement surpris, des représentations théâtrales aux  lectures à voix haute,  en passant par la musique et la danse, la soirée se terminait sur un atelier de lecture et de discussion  prenant place avec l’artiste franco-américain Charlélie Couture sur le parvis de l’église Saint-Louis à 18 h. Le Jardin du Château d’Eau quand à lui avait accueillit deux grands concerts en accès payant : Paco Ibañez, en hommage à Brassens et aux poètes le 22 juillet, et Michèle Bernard avec Monique Brun, Un p’tit rêve très court le 25 juillet. Cependant outre les spectacles au Théâtre de la Mer avec accès payant, des spectacles gratuits ont été donné au Jardin du Château d’Eau, sur la Place du Livre, dans les rues ou dans les jardins.

Commentaires

commentaires