Introduction de visas de transit aéroportuaire pour les citoyens algériens

Introduction de visas de transit aéroportuaire pour les citoyens algériens

57
PARTAGER

L’Ambassade de la République tchèque à Alger informe qu’à partir du 6 décembre 2019, une modification sera apportée au décret du
Gouvernement de la République tchèque n° 428/2010 déterminant la liste d’étrangers qui peuvent rester dans la zone de transit d’un
aéroport international situé sur le territoire de la République tchèque uniquement sur la base d’un visa de transit aéroportuaire accordé.

À partir de cette date, les citoyens algériens sont aussi tenus d’être munis d’un visa de transit aéroportuaire lorsqu’ils passent par les zones de
transit des aéroports internationaux de la République tchèque.
Dérogation de procédure de visa Schengen
Autre que les documents  standards  de demande de visa (formulaire, passeport, photographie), les pièces justificatives suivantes doivent être
 jointes à une demande de visa de transit aéroportuaire
–                         un justificatif d’un itinéraire envisagé plausible/logique;
–                         la preuve que le demandeur a l’intention de poursuivre son voyage: billet pour la suite de l’itinéraire, visa pour la destination
suivante et/ou finale;
–                         il convient de vérifier que le demandeur a l’intention de quitter le territoire des États membres en évaluant la stabilité de sa
situation socioéconomique dans son pays de résidence.
 
Par contre, les demandeurs de visas de transit aéroportuaire ne sont pas tenues de prouver qu’elles sont titulaires d’une assurance-maladie en
voyage car les titulaires d’un tel visa ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire des États membres de l’UE.

L.D

Commentaires

commentaires