Algérie 2 – Mexique 2 ...

Algérie 2 – Mexique 2 Des Verts de classe mondiale

435
PARTAGER

Lors de ce match amical face au Mexique, la sélection Algérienne a enregistré une vingtième rencontre sans la moindre défaite, c’est flatteur, mais au vu de la prestation fournie par les joueurs Algériens, ils confirme incontestablement que cette équipe est en plein ascension et que cette dernière prestation démontre qu’elle est passée dans une autre dimension…. »Une entrée dans la court des grands« 

Les joueurs de Djamel Belmadi ne cessent de confirmer déjà avant même de remporter la CAN 2019 mais aussi les victoires par la suite, face à la Colombie (3 à 0) avant la pandémie et sur le Nigéria 1 but à 0 y a quelques jours de cela.

On aura cependant, assisté à un match très agréable face à de redoutables mexicains, on s’y attendait mais les coéquipiers de Raïs M’bolhi on fait plus que résister puisque dès le départ, les Fennecs ont procédés à un pressing très haut dès le début du match comme à l’accoutumé qui a sensiblement surpris les poulains de Tata Martino, d’autant plus que des joueurs comme Bennacer et Guedioura ont eu la mesure de leur adversaire au milieu de terrain pour servir Mahrez et Brahimi, ce dernier a tout de même été un temps soit peu individualiste ce qui a un peu porté préjudice à la performance de Bounedjah qui n’a pas pu bénéficier de bons ballons.

Néanmoins et contre toute attente le Mexique ouvre la marque sur une erreur de placement et d’une glissade de Mandi par l’intermédiaire de Corona 43’ avant que Bennacer sur une remise de Feghouli et sur une superbe frappe, égalise du gauche à la 45’.

Après la pause citron, on a assisté à une équipe Algérienne transcendée qui nous a gratifié d’un jeu très attrayant avec des phases offensives de haute facture ce qui a permis à l’inévitable Ryad Mahrez de tromper la vigilance de la défense Mexicaine et de son portier Cota, sur une récupération haute du ballon.

Les Verts auraient pu à plusieurs reprises aggraver la marque malgré l’expulsion très évitable de Guedioura par l’arbitre car la faute n’était pas si flagrante que ça et dans un test match.

Une chose est sur, à partir de cette infériorité numérique et dès la 55 minutes, les Algériens ont démontrés qu’ils avaient le potentiel, la discipline nécessaire mais surtout la vaillance pour tenir tête à la 11éme nation au classement FIFA en infériorité numérique.

Mais à partir de la 80’, les Verts ont commencés tout de même à baisser pied physiquement et surtout après quelques ratages et ce qui a permis aux Mexicains d’égaliser à 4 minutes de la fin par son attaquant Lainez qui était rentré à la 64’.

Ce qu’il faudra retenir, c’est que les Algériens pourront sans le moindre doute, compter sur leur équipe qui possède désormais une classe mondiale et aura aussi son mot à dire dans toutes les prochaines compétions à commencer par les matches de qualifications.

F.C

Commentaires

commentaires