Salama News

Salama News

203
Salama News

Algérie

Journée nationale de la presse

Ouverture d’une conférence sur « l’Information et les défis actuels »

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a présidé, samedi à Alger, l’ouverture des travaux d’une conférence sur « L’Information et les défis actuels », dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de la presse. Organisée au Centre international de conférences Abdelatif-Rahal (CIC) à Alger, sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, la conférence sera ponctuée de plusieurs interventions et ateliers sur « la presse écrite et la problématique de l’impression », « la presse électronique : défis et enjeux », « le rôle des autorités de régulation dans la promotion du journalisme », « la déontologie » et « la liberté de la presse ». Prennent part à cette conférence, des cadres supérieurs de l’Etat, des personnalités nationales, des membres du Gouvernement, ainsi que des représentants de plusieurs secteurs ministériels et instances officielles. Des personnalités arabes et africaines participent également à cet événement, de même que l’ambassadeur de l’Etat de Palestine à Alger, et des représentants du Parlement, de la société civile et des établissements médiatiques.

Le ministre de l’Education préside une conférence nationale

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed, a présidé une conférence nationale par visioconférence, au cours de laquelle il a donné des instructions pour la mise en œuvre des opérations pédagogiques et administratives liées à la fin du 1er trimestre, a indiqué vendredi un communiqué du ministère. Au cours de cette conférence qui s’est déroulée jeudi en présence de cadres de l’administration centrale et des directeurs de l’éducation, le ministre a donné des orientations sur la mise en œuvre des opérations pédagogiques et administratives concernant la fin du 1er trimestre, insistant sur « le suivi constant du fonctionnement et de l’aménagement des établissements éducatifs ».

A cette occasion, M. Belaabed a mis en avant « l’impératif d’intensifier les visites sur le terrain aux établissements éducatifs, quel que soit leur emplacement géographique dans la wilaya, afin d’assurer les conditions nécessaires à la bonne scolarité des élèves, dont le chauffage, notamment avec l’approche de l’hiver ».

A cet égard, le ministre a ordonné à l’inspecteur général d' »arrêter le calendrier des visites d’inspection aux établissements éducatifs pour s’assurer du respect des instructions concernant les conditions de scolarité, et de les entamer à partir du dimanche 3 décembre 2023″. En parallèle, des cadres effectueront la semaine prochaine au niveau des wilayas des « visites sur le terrain aux établissements éducatifs pour s’assurer, sur place, du bon fonctionnement des appareils de chauffage et du respect des normes de sécurité, notamment au niveau des écoles non équipées ou disposant d’appareils totalement ou partiellement défectueux ». Il est également question de « s’enquérir de la mise en œuvre des instructions données aux responsables locaux, en termes d’équipement, de réparation et d’entretien, depuis mars jusqu’à fin octobre 2023 ».

Le ministre a également ordonné aux directeurs de l’éducation de « mettre à jour les informations du dispositif permanent mis en place pour le suivi en temps réel de la disponibilité des appareils de chauffage dans tous les établissements éducatifs, sur la plateforme numérique, dans le souci d’activer un autre système permettant de suivre ce processus de manière instantanée et avec précision ».

Concernant les opérations pédagogiques liées à la fin du premier trimestre de l’année scolaire en cours, M. Belaabed a ordonné « de veiller au strict respect du calendrier des examens prévus dans tous les établissements éducatifs publics et privés et de procéder à la correction collective avec les élèves, en plus de la saisie des notes sur la plateforme numérique, après vérification de leur exactitude, et de la remise des relevés de notes avant la fin du trimestre ». En ce qui concerne la clôture de l’exercice financier, le ministre a affirmé que « les affectations budgétaires allouées à tous les établissements éducatifs et directions sont suffisantes pour remédier aux lacunes et payer les honoraires des employés avant la clôture de l’exercice financier ». Il a par ailleurs, indiqué que le statut particulier du personnel de l’éducation nationale « sera promulgué dans les délais fixés par le président de la République, avant la fin de l’année 2023 ».

APN

La Commission de l’éducation et de l’enseignement supérieur auditionne Belaabed

La Commission de l’Education, de l’Enseignement supérieur et des Affaires religieuses à l’Assemblée populaire nationale (APN), a tenu, jeudi, une réunion consacrée à l’audition du ministre de l’Education nationale, M. Abdelhakim Belaabed, indique un communiqué de la Chambre basse du Parlement. Dans son exposé, M. Belaabed a affirmé que « l’acquisition des connaissances est source de richesse, de pouvoir et d’influence, ce qui impose la poursuite des efforts pour une école de qualité », a précisé la même source. Dans le même contexte, le ministre a réitéré « la volonté de son secteur de relever le défi pour poursuivre la promotion du système éducatif », et ce, « pour le parachèvement des réalisations accomplies grâce à l’intérêt accordé par les Hautes autorités du pays à l’éducation de la génération montante, l’engagement et le dévouement de tous les personnels du secteur, ainsi qu’à la coordination et la coopération avec les secteurs ministériels qui accompagnent les efforts du ministère de l’Education nationale », selon le communiqué. M. Belaabed a indiqué que « le ministère a tracé un programme sectoriel, dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route puisée du programme du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, axée sur la remédiation pédagogique et la réhabilitation des matières éducatives, la réforme du système de formation sélective et d’orientation, l’amélioration de la qualité d’encadrement et de la gouvernance du système éducatif, le renforcement et l’amélioration de la scolarité ». Au terme de l’exposé du ministre, les membres de la Commission ont salué « les efforts consentis dans le domaine de la numérisation notamment après le lancement de la plateforme numérique du ministère ». Ils ont réclamé « la dotation des wilayas nouvellement créées des équipements et de structures scolaires, l’élargissement des opérations d’équipement et de rénovation des écoles dégradées et la révision du programme éducatif, notamment en matière de volume horaire ». Par ailleurs, les membres de la Commission ont posé des questions sur « le statut particulier des personnels de l’Education nationale, le cahier des charges des écoles privées, le manque de superviseurs dans certains établissements et la révision de la situation des contractuels », selon la même source.

Laagab : Création de deux attestations de reconnaissance au profit des médias et des journalistes

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a annoncé, samedi à Alger, la création de deux attestations de reconnaissance au profit des établissements médiatiques et des journalistes, et ce, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse. Présidant l’ouverture des travaux de la Conférence sur « L’information et les défis actuels », organisée à l’occasion de la Journée nationale de la presse au Centre international de conférences (CIC) Abdelatif-Rahal, le ministre a annoncé la création d’une attestation de reconnaissance du leadership médiatique en faveur des établissements médiatiques et d’une attestation d’excellence médiatique récompensant les journalistes qui se distinguent par leur travail. La célébration de la Journée nationale de la presse, coïncidant cette année avec la Journée internationale des personnes handicapées, il a été décidé de distinguer plusieurs journalistes issus de cette catégorie, a indiqué M. Laagab, qui a salué les sacrifices et les efforts constants des journalistes algériens. Après avoir rappelé le Prix du président de la République du journaliste professionnel, dont c’est la 9e édition, cette année, le ministre a mis en avant les réalisations en matière législative en faveur du secteur. M. Laagab a en outre souligné « la concrétisation des engagements électoraux du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune », en voulant pour preuve « l’adoption par le Parlement algérien, la semaine dernière, de la loi relative à l’activité audiovisuelle et de la loi relative à la presse écrite et à la presse électronique ». A ce propos, le ministre de la Communication a assuré que le président de la République ne s’arrêtera là, mais œuvrera à réaliser d’autres acquis au profit du secteur de l’information, à l’instar de « Dzaïr Media City », dont il a posé la première pierre le 5 juillet 2023. Concernant la conférence sur « L’information et les défis actuels », M. Laagab a fait observer qu’elle intervenait sur fond de mutations géopolitiques mondiales, évoquant la percée réalisée par la cause palestinienne suite à l’agression barbare sioniste contre Ghaza, qui a révélé le traitement non professionnel et immoral de la presse occidentale en général, ainsi que le conflit entre la Russie et l’Ukraine, qui a entraîné une transformation radicale de la pratique médiatique à l’échelle mondiale.

INTERNATIONAL

Le Conseil de sécurité met fin à la mission politique de l’ONU au Soudan

 A la demande des autorités soudanaises, le Conseil de sécurité a mis un terme vendredi à la mission politique de l’ONU (MINUATS). Prenant note de la lettre de Khartoum réclamant le départ de la mission intégrée des Nations unies pour l’assistance à la transition au Soudan, la résolution adoptée par 14 voix pour et une abstention (Russie) « décide de mettre un terme au mandat de la MINUATS (…) à partir du 3 décembre 2023 », avec une période de transition jusqu’au 29 février pour le transfert de ses activités. La mission de l’ONU « ne répond plus aux besoins en priorité » du Soudan, estime Khartoum, qui a réclamé mi-novembre la fin immédiate de la MINUATS, ne laissant pas vraiment de choix au Conseil de sécurité, les missions de l’ONU devant opérer avec le consentement du pays hôte.

Moyen-Orient

Agression israélienne contre Ghaza

Violents bombardements vendredi soir de Khan Younes et Deir Al-Balah

Les villes palestiniennes de Khan Younes et Deir Al-Balah, dans la bande de Ghaza, ont été la cible vendredi soir de violents bombardements aériens effectués par l’aviation sioniste, qui ont fait plusieurs martyrs et blessés, alors que le Parlement arabe a dénoncé la reprise de l’agression sioniste contre l’enclave palestinienne, rapporte l’agence Wafa.

 »Selon des sources locales, les avions de l’occupant sioniste ont lancé une violente ceinture de tirs sur la ville de Khan Younes, qui a fait des dizaines de morts et de blessés, dont des enfants et des femmes », ajoute l’agence palestinienne. Des navires de guerre de l’occupation sioniste ont pilonné aux armes lourdes les zones côtières de la ville de Deir al-Balah, au centre de la bande de Ghaza, en plus des tirs de dizaines de bombes légères dans le ciel de la ville », indique Wafa, qui rappelle que l’occupation sioniste a repris son agression contre la bande de Ghaza vendredi matin, quelques minutes après la fin de la trêve humanitaire temporaire qui n’a duré qu’une semaine. Depuis vendredi matin, le bilan de la reprise de l’agression sioniste contre la bande de Ghaza a fait 190 martyrs et plus de 600 blessés, dont la majorité sont des enfants et des femmes. De son côté, le Parlement arabe a dénoncé vendredi soir la reprise de l’agression sioniste contre la population palestinienne de la bande de Ghaza, notamment les enfants, les femmes et les personnes âgées, ainsi que la démolition de maisons, au mépris des lois internationales et devant l’inaction de la communauté internationale à imposer un cessez-le-feu et faire le cesser le massacre des Palestiniens. Le Parlement arabe a averti, dans un communiqué vendredi soir, que la poursuite de cette agression aggraverait la catastrophe humanitaire dans la bande de Ghaza, ainsi que le crime de déplacement forcé imposé par les forces d’occupation sionistes aux Palestiniens, exhortant la communauté internationale à intervenir pour y mettre fin immédiatement.

 Des prospectus avec des QR codes pour se déplacer dans le sud de Gaza »

Les bombardements israéliens se poursuivent samedi dans la bande de Gaza alors que des combats font rage dans le centre et le sud de l’enclave, explique Clothilde Mraffko, correspondante de France 24 à Jérusalem. Des tirs de roquette ont également été signalés depuis Gaza vers Israël. Vendredi, l’armée israélienne a largué des prospectus avec des QR codes sur le sud de Gaza, sensés permettre aux habitants de se déplacer dans différentes zones.

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentSalama News
Article suivantSalama News