La police de Médéa saisit 150 quintaux de farine qui étaient prêts...

La police de Médéa saisit 150 quintaux de farine qui étaient prêts à être mis en vente avec des chauves-souris

55
PARTAGER

Dans les circonstances actuelles dans lesquelles le pays connaît la propagation du coronavirus, les services de sécurité de l’Etat de production ont pu saisir ce matin en coordination avec les intérêts commerciaux environ 150 quintaux de farine subventionnés par l’État, qui a été stocké dans l’un des entrepôts pour vendre de la nourriture dans le moyen, ce qui ne répond pas aux conditions de préservation du matériel, afin de le revendre avec spéculation et augmenter ses prix.  Après une enquête préliminaire menée par les services de sécurité, il a été constaté que la personne n’a pas de dossier commercial  pour la vente de farine et de grains secs, mais a un dossier commercial pour la vente d’articles alimentaires d’autruche, pour d’articles alimentaires d’autruche, pour exploiter la situation actuelle pour apporter la farine subventionnée par l’État et le revendre par la spéculation et augmenter son prix initial.  D’être détenu et de lever les sanctions administratives par les intérêts de la Direction du commerce de l’Etat de produit, avec l’achèvement d’un dossier judiciaire contre lui et présenté devant M. Procureur général devant le tribunal de Médéa.

La rédaction

Commentaires

commentaires