UNE RENCONTRE AU SERVICE DE LA SANTE ET DU BIEN-ETRE

UNE RENCONTRE AU SERVICE DE LA SANTE ET DU BIEN-ETRE

261
PARTAGER

A l’occasion de l’inauguration de la thalassothérapie de Sidi Fredj (Alger) Le 14 Avril dernier le ministre Algérien du Tourisme et de l’Artisanat M. Abdelkader Benmessaoud, accompagné des deux ministres Algérien celui du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale M.Tijani Hassan Hadam, et le ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière, M. Miraoui Mohamed, ont assisté à la signature de plusieurs accords à tendance scientifique sur le tourisme et le traitement a l’eau de mer au niveau du centre de traitement aux eaux de mer à Sidi Fredj.

Dans le but de promouvoir la thalassothérapie, 5 conventions ont été signées entre les 3 secteurs, la première favorise le partenariat entre la Chambre nationale de l’artisanat et des métiers (CNAM) et la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), et ce pour intensifier la couverture sociale face aux prestations des services du centre de thalassothérapie et des stations thermales.

De son coté, le comité de participation et des œuvres sociales d’air Algérie, signe la deuxième convention qui permet aux employés de la compagnie de bénéficier d’une meilleures tarification. Visant à renforcer la prise en charge sanitaire au profit des travailleurs du secteur de la sûreté nationale, la 3ème convention s’est tenue entre la direction générale de la sureté nationale et le centre et la Direction de l’action sociale. Dans le même contexte, deux conventions ont été signées entre le centre de thalassothérapie et la CNAS au profit des travailleurs et fonctionnaires.

Poursuivant les travaux de la journée scientifique sur la thalassothérapie dans les stations thermales, le ministre du tourisme et de l’artisanat a pointé du doigt la nécessité du renforcement de l’investissement dans ce genre de tourisme, d’autant que  l’Algérie « dispose de 223 stations thermales, d’où la nécessité de leur exploitation afin de redynamiser le secteur du tourisme, créateur de richesses » a-t-il souligné.

Sous le volet exécutif, le ministre aborde plus de souplesse dans les démarches administratives pour les potentiels investisseurs « le décret exécutif promulgué dernièrement stipulant la facilitation des procédures administratives pour parvenir à un investissement dans le domaine thermal au niveau de chaque wilaya » dit-il

S.K

Commentaires

commentaires