Un Monde Perturbé

Un Monde Perturbé

68

Une année 2022 qui a été marquée par une Guerre Russo-Ukrainienne, une crise énergétique en Europe ?

Cela vous aura difficilement échappé que c’est une année extrêmement turbulente et perturbée dans le monde. Depuis le début de l’année 2022 tout s’accélère, au Maghreb une nouvelle constitution tunisienne voulu par le président Kaïs Saïed en Tunisie, des élections législatives en Tunisie dont le résultat est très faible, une participation de 8,8% un flop !  Au Maroc chaque jour des manifestations pacifiques, les marocains qui n’en peuvent plus,  une crise économique, la cherté de la vie, les augmentations de l’électricité, le gaz l’alimentation etc. Les Marocains dans la rue qui réclamaient le changement profond du système et plus de liberté et de démocratie dans le pays. Le peuple Marocain est au bord de l’asphyxie surtout depuis la coupure des relations totales avec l’Algérie, dû à plusieurs problèmes avec le Makhzen que l’Algérie subi depuis 1962, le plus grave c’est le non-respect de la résolution des Nations Unis de permettre à la population du Sahara occidental d’exercer son droit à l’autodétermination Bréf ! En Algérie, la visite de Macron  à Alger et Oran puis  la signature  d’un partenariat  « déclaration d’Alger pour un partenariat renouvelé » entre la France et l’Algérie. Par ailleurs, le président Tebboune a réussi le rassemblement de tous les partis palestiniens et les avaient mis tous d’accord, ensuite il y a eu le sommet arabe à Alger sous le thème « Unification des rangs arabes », un événement historique qui a marqué l’année 2022  et qui a été une réussite à tous points de vue pour le président Algérien l’année se termine avec plusieurs réformes en particulier celle du nouveau code de l’investissement et la nouvelle loi des finances, un allègement et des avantages pour permettre à des investisseurs nationaux ou internationaux, afin d’investir en Algérie plus facilement avec moins de contraintes administratives. Plusieurs gros projets en Algérie se sont réalisés, le pays n’a aucune dette et la manne de réserve de changes dépasse les 90.000 Milliard de dollars, une recette dû à l’augmentation du prix de pétrole et le gaz. Depuis le conflit en Russo-Ukrainien, cette manne demeure une chance pour l’Algérie pour profiter de cette période et mieux développer le pays ses infrastructures et répartir ses richesses intelligemment. Depuis ce conflit en Ukraine, l’Europe est au bout du gouffre ; une crise énergétique, économique et sociale dû à l’inflation. Alors les Européens tours à tours font des courbettes à l’Algérie du fait le marché algérien est alléchant. L’exemple de l’Espagne, depuis la fin des relations économiques avec l’Algérie, les Ibériques ont bien senti le danger, du coup, petit à petitle chef du gouvernement revient sur ses dires et essaye par le biais de l’union européenne de négocier son retour sur le marché algérien pour reprendre de potentiels relations économique  et mettre fin à cette crise, désormais, la balle est dans son camp. L’année 2022 est marquée par la guerre en Ukraine voulu par les Etats Unis qui a entrainé l’Europe dans un brouillard noir et ce n’est pas fini d’autres crises vont arriver partout si celle-ci ne réussira pas à régler le problème énergétique, l’Europe va avoir du mal à se passer du gaz russe. En sanctionnant la Russie par tous les moyens c’est l’Europe qui est tomber dans le piège. Si la majorité des pays européens clament en effet leur souhait de réduire leur dépendance énergétique à l’égard de Moscou dans le cadre du conflit en Ukraine, cette décision s’annonce d’emblée particulièrement complexe à mettre en œuvre sur le court et moyen terme. Les Etats Unis n’ont rien à perdre, au contraire ! En France durant cette année il y a eu un ras bol de la population, celle-ci a été pendant très longtemps patiente, a cru que cette guerre allait se terminer le plutôt possible, mais hélas !!! le problème de l’essence, l’électricité de l’alimentation du blé n’a cessé d’augmenter. Au proches orient au Liban toute l’année  2022 sous le signe de la crise  dans  tous les sens, même les enfants étaient éloignés des bancs de l’école, de nombreux enfants syriens et palestiniens survivent au Liban grâce à la collecte de plastique recyclable, notamment dans le camp de Chatila au sud de Beyrouth où violence et radicalisation religieuse gagnent du terrain .Au Yémen, plus de 11.000 enfants ont été tués, mutilés ou blessés depuis 2015 et près de 4000 ont été enrôlés dans la guerre qui ravage ce pays depuis plus de huit ans. Par ailleurs en Iran, le décès de la jeune femme Mahsa Amini âgée de 22 ans, trois jours après avoir été arrêtée par la police des mœurs le 13 septembre pour avoir mal porté le voile à Téhéran, avait suscité une vague de protestations nationales, notamment chez les femmes et les étudiant·(es). En Israël après une pause dans l’opposition, Benjamin Netanyahou est revenu au pouvoir à la tête du gouvernement le plus à droite de l’histoire d’Israël, le pire est à venir pour les Palestiniens.

Excellente Année 2023 à vous tous !

HHS

Commentaires

commentaires