Salama news

Salama news

408
Salama News

Algérie

Le président de la République décide d’augmenter le montant de la bourse universitaire et de revoir les salaires des imams

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a décidé, lors de la réunion du Conseil des ministres qu’il a présidée, dimanche, d’augmenter le montant de la bourse universitaire à 2.000 DA par mois au lieu de 1.300 DA/mois, et a ordonné l’élaboration du Statut particulier de l’Imam qui comprendra une révision des salaires de cette catégorie. Le Président Tebboune a également décidé d’aider les agriculteurs touchés par la sècheresse, en les dotant en semences et engrais à titre gracieux. A cette occasion, il a donné des instructions à l’effet de recenser, suivre et évaluer toutes les décisions prises en Conseil de ministres, en relevant ce qui n’a pas encore été appliqué. Lors de la réunion, le président de la République a mis l’accent sur l’impératif de veiller à la stricte mise en œuvre du Plan de l’Etat pour organiser l’importation et assurer la disponibilité des différents produits, en vue d’éviter toute mauvaise interprétation des décisions de l’Etat.

APN

Le président de la Commission des affaires juridiques reçoit une délégation de la commission saoudienne des droits de l’Homme

 Le président de la Commission des affaires juridiques, administratives et des libertés à l’Assemblée populaire nationale (APN), Ahmed Boubkeur, a reçu dimanche une délégation de la Commission saoudienne des droits de l’Homme, précise un communiqué de l’APN.

Lors de cette rencontre s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Royaume de l’Arabie saoudite à Alger et de cadres du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), les deux parties ont rappelé « les relations fraternelles distinguées unissant les deux pays », précise le communiqué.

« Le peuple algérien n’oubliera pas le soutien diplomatique et matériel du Royaume de l’Arabie saoudite durant la Glorieuse Guerre de libération », a affirmé le président de la Commission des affaires juridiques.              Evoquant les droits et les libertés, M. Boubkeur à soulignér que « l’Algérie a garanti, dans toutes ses Constitutions, les droits et libertés », citant « la révision constitutionnelle de 2020 qui a prévu la création du Conseil national des droits de l’homme en sus du Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) et l’Observatoire national de la société civile ». Par ailleurs, le président de la Commission a rappelé « nombre de textes de loi, adoptés par le Parlement, portant consécration et renforcement des droits et des libertés », mettant en avant « les efforts consentis par l’Algérie dans tous les domaines et secteurs sous la direction éclairée du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune ». « L’adhésion de l’Algérie au Conseil onusien des droits de l’homme en qualité de membre non permanent est une reconnaissance de son rôle dans le parrainage de plusieurs initiatives soutenant les principes et les valeurs des droits de l’homme dans le monde, et ses démarches positives vis-à-vis les différents dispositifs des droits de l’homme de l’ONU, en sus de son respect de toutes les résolutions et conventions de l’ONU », a-t-il ajouté. De son côté, le vice-président de la Commission saoudienne des droits de l’homme, Hachem Ben Abderrahmane Al-Cheikh, a indiqué que « selon la vision Royaume pour 2030, plusieurs réformes ont été entamées dans tous les domaines, dont plus que 100 en faveur des droits de l’homme ». Il a été présenté également « un exposé sur le travail de la Commission des droits de l’homme et son rôle dans les réformes qu’a connues le Royaume d’Arabie Saoudite », conclut le communiqué.

Culture

Coup d’envoi de la 1ère édition du Forum du livre

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a donné, dimanche à Alger, le coup d’envoi de la 1ère édition du Forum du livre, qui prévoit des activités littéraires et des expositions de livres en l’honneur de grandes figures littéraires dans toutes les wilayas du pays. A cette occasion, la ministre de la Culture et des Arts a distingué l’écrivain, critique et académicien Abdelmalek Mortad, ainsi que de grandes figures littéraires algériennes qui ont fait honneur au pays à l’échelle internationale, et ce, en présence du Conseiller du président de la République chargé de la culture et de l’audiovisuel, Ahmed Rachdi, du Conseiller du président de la République chargé des archives et de la mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi, et de membres du gouvernement.

Concernant le Forum du livre créé par le ministère, Mme Mouloudji a précisé que « ce nouvel espace participe de la stratégie visant à promouvoir le livre et la lecture en Algérie », mettant en avant « le nombre important de titres publiés cette année » aussi bien dans le cadre de grands événements comme le soixantenaire de l’indépendance que dans le cadre du programme annuel de soutien à l’édition et au livre.

Le Forum du livre se veut « un espace dédié au dialogue, au débat et à la critique à même de contribuer à encourager la lecture, notamment chez les plus jeunes », a ajouté la ministre, soulignant l’importance d’investir aussi dans « la lecture numérique et les ressources technologiques ».

Parmi les figures littéraires distinguées lors de la soirée, il y a lieu de citer la poétesse et romancière Rabiaa Djalti, lauréate du Prix Fatima Al-Fihrya (Tunisie), l’écrivain Azeddine Djallaoudji, qui a remporté le Prix Katara du roman, la poétesse Assia Ahmed Abdellaoui, qui a décroché la première place du Prix Abdul Hameed Shoman de littérature pour enfants (Jordanie), Wafa Maftah, lauréate du Prix Sharjah de la créativité arabe, et les romanciers Abdelkrim Kadri, Kaouther Adimi et Saïd Khatibi. La cérémonie a, par ailleurs, été ponctuée de lectures de textes d’éminentes personnalités algériennes à l’instar de l’Emir Abdelkader, Sidi Lakhdar Ben Khlouf, Assia Djebar, Taos Amrouche, Moufdi Zakaria, Tahar Ouettar et Kateb Yacine.

Sport

Coupe de la CAF: « notre objectif est de défendre notre titre africain »

L’entraîneur de l’USM Alger, Abdelhak Benchikha, a déclaré, dimanche à Oran, que « son objectif, cette saison, est de défendre son titre africain et tenter de remporter le championnat et la coupe d’Algérie ». Abdelhak Benchikha a souligné, lors d’une conférence de presse à l’issue du match contre le FUS de Rabat, terminé sur un score nul (0/0) avec la qualification de l’USMA pour la phase de groupes, grâce au nul positif (1/1) à l’aller, que « notre objectif, cette saison, est de conserver le titre continental, et tenter de remporter la Coupe d’Algérie et le championnat national pour la saison de football 2023/2024 ». Il a ajouté que « nous nous attendions à ce que ce match soit difficile, même si nous sommes revenus avec un nul positif de 1-1 ».

« Je félicite mes joueurs, qui se sont comportés comme des guerriers sur le terrain et je dédie cette qualification à tous les supporters qui ont fait le déplacement à Oran », a-t-il encore indiqué.

« Le FUS Rabat est une équipe solide défensivement et joue bien à l’extérieur. C’était une bataille tactique sur le terrain et, Dieu merci, nous avons bien joué le match et avons atteint l’objectif, qui est de nous qualifier pour la phase de groupes ».

Et d’ajouter: « nous avons commencé la saison avec deux objectifs principaux : remporter la Super Coupe d’Afrique contre l’Egypte d’Al-Ahly et nous qualifier pour la phase de groupes de la Coupe de la Confédération Africaine. Je remercie les joueurs pour les efforts qu’ils ont déployés et, maintenant, nous allons tout concentrer sur le championnat national et la Coupe d’Algérie, et nous travaillerons pour les gagner ». De son côté, l’entraîneur du Feth Rabat, Jamal Sellami, a félicité l’équipe de l’USMA pour sa victoire et sa qualification pour la phase de groupes, soulignant que « nous sommes venus à Oran avec l’ambition de battre le champion d’Afrique, une équipe distinguée. C’était un match difficile et je suis fier de la prestation de mes joueurs ». Le technicien marocain a ajouté que « l’USM Alger n’a pas constitué un danger pour notre équipe, au cours de la première mi-temps, mais nous n’avons pas marqué de buts », notant que « la performance des joueurs a été bonne, en seconde période, contre les champions d’Afrique, mais le manque d’expérience et de concentration des joueurs nous a empêché d’obtenir la qualification. Je remercie mes joueurs pour tout ce qu’ils ont fourni, lors des deux matches à domicile et à l’extérieur ».

INTERNATIONAL

Turquie

Vive condamnation de l’attaque d’Ankara et messages de solidarité avec la Turquie

De nombreux pays et organisations internationales ont condamné l’attentat terroriste « odieux » qui a ciblé, dimanche matin, le siège du ministère de l’Intérieur dans la capitale turque Ankara, et adressé des messages de solidarité avec la Turquie. L’attentat terroriste perpétré au cœur de la capitale turque représentait, selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, « le dernier souffle du terrorisme ». Tout en condamnant fermement un acte « odieux » et « perfide », l’Algérie a réaffirmé « sa pleine solidarité avec la Turquie, pays frère » et « appelé à la nécessaire conjugaison des efforts régionaux et internationaux pour faire face au terrorisme, sous toutes ses formes, et mettre fin à ses pratiques visant la déstabilisation des Etats ». La Ligue arabe, par la voix de Gamal Rushdi, porte-parole de son secrétaire général, a « condamné et rejeté quiconque est à l’origine de cet acte terroriste ».

« Nous exprimons notre solidarité avec la Turquie dans la lutte contre toutes sortes de groupes qui utilisent le terrorisme comme méthode d’action ou comme outil pour atteindre des objectifs politiques », dit-il. L’Egypte réaffirme, de son côté, sa position « ferme rejetant toutes les formes de terrorisme et de violence qui conduisent à l’instabilité et à l’intimidation des citoyens ». De même, l’Arabie saoudite souligne « son rejet de toute forme de violence, de terrorisme et d’extrémisme » et réitère « son soutien à tous les efforts visant à éliminer le terrorisme ». De son côté, le Qatar a réaffirmé sa position « ferme de rejet de la violence et du terrorisme, quels qu’en soient les motifs et les raisons ». La Palestine assure pour sa part qu’elle se tient aux côtés de la Turquie et de son peuple face au terrorisme. L’Etat de Palestine souligne aussi sa « confiance dans la capacité de la Turquie, en tant que président, gouvernement et peuple, à faire face et à vaincre le terrorisme ». La Turquie a reçu également des messages de solidarité de la part du Koweït, de la Jordanie et d’autres pays occidentaux à l’instar des Etats-Unis. Sur X (ex-Twitter), l’Union européenne (UE), via sa délégation à Ankara, « condamne fermement » l’attentat, de même que Charles Michel, le président du Conseil européen, qui s’est dit « choqué » et Josep Borell, le chef de la diplomatie de l’UE, qui a exprimé sa « solidarité avec la Turquie ». Dimanche matin, le ministre turc de l’Intérieur, Ali Yerlikaya, avait annoncé que « deux terroristes se sont présentés à bord d’un véhicule commercial vers 09H30 (06H30 GMT) devant le portail d’entrée de la Direction générale de la Sécurité de notre ministère de l’Intérieur et ont perpétré un attentat à la bombe ». « L’un des terroristes s’est fait exploser et l’autre a été neutralisé. Deux de nos policiers ont été légèrement blessés » dans l’échange de tirs, a précisé M. Yerlikaya sur X.

Etats Unis

Donald Trump en procès pour avoir gonflé ses actifs immobiliers, le premier d’une longue série

Le procès civil de Donald Trump et deux de ses enfants, accusés d’avoir gonflé de manière colossale pendant des années leurs actifs immobiliers, s’ouvre lundi 2 octobre à New York, menaçant son empire économique et prélude d’un marathon judiciaire pour le favori des républicains à la présidentielle de 2024.

Haut-Karabakh

Une mission de l’ONU sur place, une première en 30 ans

Une mission de l’ONU est arrivée dimanche 1er octobre au Haut-Karabakh, pour la première fois en trois décennies, a annoncé l’Azerbaïdjan, au moment où la majorité de la population arménienne locale a quitté l’enclave après sa reprise par Bakou. Un porte-parole de la présidence azerbaïdjanaise a indiqué que la mission de l’ONU avait pour tâche principale d’évaluer les besoins humanitaires sur place. Les précisions de notre envoyée spéciale, Julie Dungelhoeff.

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentSalama News
Article suivantSalama News