Salama News

Salama News

92
PARTAGER

Algérie

APN:

Nécessaire révision des mécanismes d’Aide pour faire bénéficier ceux qui en ont vraiment besoin

ALGER – Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, a affirmé samedi à Alger la nécessité de revoir les mécanismes d’Aide pour en faire bénéficier ceux qui en ont vraiment besoin, soulignant le caractère « sensible » du dossier dont l’aboutissement exige la réunion des conditions idoines.

La déclaration de M. Boughali est intervenue lors d’une journée parlementaire organisée par le Front El Moustakbel, au siège de l’APN sous le thème « Accompagnement par le Parlement de la politique de réforme de l’aide sociale » et « de l’Aide généralisée à l’Aide adaptée » en présence des ministres du Commerce et de la Promotion des exportations, de la Transition énergétique et des Energies renouvelables et du représentant du Premier ministre.

Le président de l’APN a tenu à préciser que « le mode d’aide généralisée doit désormais répondre à une série de critères et de normes objectives par souci d’équité dans la distribution et de cohésion sociale, d’où l’importance de revoir les mécanismes d’aide en vue d’en faire profiter ceux qui en ont vraiment besoin, l’aide reposant essentiellement sur l’équilibre sociale et la réduction des disparités sociales ».

Il s’agit de mécanismes à même de « renforcer concrètement le caractère social de l’Etat », a-t-il ajouté, soulignant qu’il s’agit d' »un dossier sensible dont l’aboutissement exige la réunion de toutes les conditions idoines ».

Parmi les principales conditions, le président de l’APN a cité la numérisation des éléments définissant les revenus des familles et l’élaboration, voire la mise au point du fichier national pour conférer à l’opération davantage de « transparence ».

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a insisté sur cette question prévue dans la loi de Finances, rappelant les lectures et approches faites de ces mécanismes garantissant la transition de l’aide généralisée « désormais inadéquate au développement enregistré dans les contextes généraux, vers l’aide orientée et adaptée au titre de mécanismes clairs fixés à la faveur d’un recensement précis, tel que stipulé dans l’article 188 de la loi de finances ».   

Sur l’accompagnement par parlement de cet effort, M. Boughali a déclaré « nous partageons la vision du Gouvernement, la société civile, les partis, les syndicats et les organisations », ajoutant « nous sommes également d’accord que la subvention doit être orientée vers ceux qui la mérite ».

C’est injuste de l’octroyer à tout le monde, a-t-il déploré, précisant que le débat porte sur la méthode garantissant la concrétisation de cette démarche.

« Cette question fera l’objet de débat et de dialogue lors d’une journée parlementaire qui sera animée par des conférenciers et des spécialistes », a-t-il indiqué.

Soulignant qu’une « société forte est une société unie », M. Boughali a indiqué que la « justice sociale constitue le socle de cette société » et que l’initiative de rassemblement initiée par le Président de la République vient en renfort à ce principe authentique de notre peuple vaillant.    

« La fidélité du président de la République à ces nobles valeurs témoigne de la justesse de la démarche et l’accueil favorable par les différentes institutions de cette démarche n’est qu’une preuve de plus de l’unité des Algériens et de leur attachement à la cohésion nationale et à l’union du peuple qui a payé un lourd tribut pour que l’Algérie soit un exemple en termes d’amour de la patrie, une patrie où règnent sécurité, stabilité et entraide…une patrie qui promeut les principes de liberté et d’égalité des droits et devoirs », soutient le président de la Chambre basse.

« C’est en faisant prévaloir les intérêts suprêmes du pays et en nous unissant que nous pourrons contrer tous les défis de l’heure », a souligné M. Bouaghali, ajoutant que « notre attachement à tous ce qui est de nature à nous unir fait partie des convictions de notre peuple, lesquelles ont été mises en avant par le président de la République et saluées par tous les partis, les acteurs, le Parlement et l’Armée nationale populaire (ANP), dont les membres ont toujours veillé à ce que l’Algérie soit forte, souveraine, sereine et stable, en toutes circonstances ».

Feux de forêts:

Mise en service d’un numéro vert pour signaler tout danger ou dépassement

ALGER – Le ministère de l’Agriculture et du développement rural a annoncé, dimanche dans un communiqué, la mise en service d’un numéro vert pour signaler tout danger ou dépassement dans le cadre de la prévention et de la lutte contre les feux de forêts.

« Dans le cadre de la prévention et de la lutte contre les feux de forêts, le ministère de l’Agriculture et du développement rural porte à la connaissance de l’ensemble des citoyens, de la mise en service d’un numéro vert au niveau de la Direction Générale des Forêts (DGF) sous le n  : 10-70 », souligne la même source.

Le ministère a expliqué que les citoyens peuvent joindre ce numéro, 7 jours sur 7 et 24h sur 24, pour « signaler tout danger ou dépassement qui pourrait, à cause d’un départ de feu, menacer l’intégrité de nos forêts ».

Cette alerte citoyenne, ajoute le document, vise à « faciliter les opérations d’urgence pour la maitrise de tout départ de feu grâce à l’alerte précoce et l’efficacité de la première intervention, avec le concours de l’ensemble des citoyens et de la société civile, et en particulier les riverains (habitants dans les zones à proximité des forêts) ».

Alger: plan spécial de la Gendarmerie nationale pour la sécurisation de la saison estivale 2022

 Le Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Alger a mis en place un plan spécial pour la sécurisation de la saison estivale 2022 dans les lieux très fréquentés durant cette période comme les plages et les complexes touristiques, a indiqué dimanche un communiqué de ce corps de sécurité.

Dans le cadre des efforts visant à garantir la quiétude des citoyens, à sécuriser les plages et à assurer la sécurité routière au niveau de la capitale, le Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Alger a mis en place un plan spécial pour la sécurisation de la saison estivale 2022 dans les lieux très fréquentés durant cette période de l’année comme les plages, les complexes touristiques et les lieux de villégiature et de loisirs, a précisé la même source.

A cet effet, les dispositifs statico-dynamiques de la Gendarmerie nationale seront appuyés par des sections de sécurité et d’intervention et des groupes cynophiles pour la sécurisation et la surveillance des zones à forte concentration d’estivants (plages et complexes touristiques), notamment les lieux isolés susceptibles d’attirer les délinquants, tels que les plages non surveillées.

Les éléments de ce corps de sécurité veilleront aussi à la stricte application de la réglementation relative à l’utilisation des différentes embarcations qui ont interdiction de s’approcher des lieux de baignade.

La Gendarmerie nationale veillera également, dans le cadre de ce plan, à la sécurité routière afin de protéger les usagers de la route durant cette période marquée par un trafic dense, notamment à travers des campagnes de sensibilisation.

Par ailleurs, et en matière de salubrité publique, les unités de la Gendarmerie nationale consacreront leur activité à la prévention et à la répression des infractions liées à l’hygiène publique et à la lutte contre toute activité commerciale ne respectant pas les normes en vigueur.

Monde

Portugal :

 

Un Airbus de World2Fly atterrit d’urgence après un problème mécanique

 

 

L’A330-300 devait rejoindre Cuba depuis Lisbonne, mais il a rencontré un problème «au niveau du train d’atterrissage» peu de temps après son décollage, a indiqué l’Autorité nationale de l’aviation civile.
Un avion de la compagnie aérienne World2Fly a effectué un atterrissage d’urgence ce samedi soir à l’aéroport de Lisbonne, a annoncé l’Autorité nationale de l’aviation civile (Anac). « L’Airbus A330-300 a connu un problème mécanique, apparemment au niveau du train d’atterrissage, ce qui a déclenché la manœuvre d’atterrissage d’urgence », a indiqué une porte-parole de l’Anac.
L’appareil avait décollé dans l’après-midi de l’aéroport Humberto Delgado et avait pour destination la ville cubaine de Varadero. Peu après son décollage, l’avion avec quelque 300 passagers à son bord s’est déclaré en situation d’urgence.
L’avion s’est posé sans incident

Il a ensuite longuement tourné au-dessus de la région de Lisbonne, d’après le site spécialisé FlightRadar, avant de se poser sans incident à l’aéroport de la capitale portugaise à 19h10 locales, entouré de véhicules de la protection civile prêts à intervenir. « Il n’y a eu aucun dégât », a assuré à CNN Portugal Miguel Freitas Simões, le représentait portugais de la compagnie World2Fly.

 

France

 

Les universités d’Ile-de-France en proie à une pénurie de personnels administratifs et techniques

Les établissements recourent à des contractuels pour pallier le turnover d’agents publics débauchés par le secteur privé ou par d’autres services administratifs plus rémunérateurs.

Responsable du service de la scolarité, gestionnaire administratif, pédagogique et financier, chargé d’opérations immobilières, gestionnaire au service du recouvrement, gestionnaire de recrutement… A trois mois de la rentrée, sur la Place de l’emploi public, site Internet de référence consacré à la mobilité des fonctionnaires, les offres affluent pour postuler dans une université. Des fonctions que remplissent les « personnels » des universités, ces fonctionnaires recrutés sur concours à des postes dans les bibliothèques ou d’ingénieurs, administratifs, techniques, dans les services sociaux et de santé, soit plusieurs centaines de métiers réunis sous l’acronyme Biatss.

Sans eux, les étudiants ne pourraient pas aller en cours ni passer leurs examens, et les enseignants-chercheurs n’auraient pas la possibilité matérielle d’assurer leurs missions. Et c’est dans les seize universités d’Ile-de-France, qui rassemblent quelque 380 000 étudiants, que les besoins sont les plus criants.

Selon une note du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, on dénombrait au total, en France, 85 111 agents Biatss en 2020 : parmi eux, 61 532 fonctionnaires titulaires et 23 579 contractuels opérant sur des missions permanentes.

Environnement :

 

Les députés européens votent la fin des voitures à moteurs thermiques en 2035

Le Parlement européen a approuvé ce mercredi 8 juin, malgré une farouche opposition de la droite, la proposition de Bruxelles de réduire à zéro les émissions des automobiles neuves à partir de 2035, n’autorisant de facto que la vente de véhicules électriques. Mais ils ont repoussé une réforme cruciale du marché carbone, à la surprise générale… 

Sur la voiture les choses sont claires 100% des véhicules vendus à partir de 2035 seront à zéro émissions de CO2, ce qui laisse place uniquement à l’électrique. Les eurodéputés, réunis en séance plénière à Strasbourg, ont validé le texte sur la régulation des émissions de CO2 des voitures et camionnettes, qui s’inscrit dans l’ambitieux plan climat de l’UE, par 339 pour (249 voix contre, 24 abstentions). Ce vote serré détermine la position des eurodéputés avant leurs négociations avec les États membres pour finaliser un compromis. Les voitures représentent 12% des émissions de CO2 dans l’UE.

Le marché de l’occasion n’est pas concerné ; et les constructeurs européens pourront continuer à exporter hors UE des véhicules à moteur thermique, précise notre envoyée spéciale à Strasbourg, Juliette Gheerbrant. 

L’objectif du « zéro émission » a fait l’objet d’une âpre bataille dans l’hémicycle, avec un amendement du PPE (droite pro-européenne et première force au Parlement) proposant de viser plutôt une réduction de 90% des émissions automobiles en 2035. Cela aurait permis de poursuivre la vente de voitures hybrides. L’amendement a finalement été rejeté de justesse. À l’inverse, les Verts, qui voulaient avancer l’interdiction des moteurs thermiques à 2030, n’ont pas non plus convaincu.

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentINSTANTS DE FEMMES
Article suivantSalama News