Salama News

Salama News

154
PARTAGER

Algérie

Covid-19 : le bilan de ce 02 janvier

les cas de contamination à le covid-19 en Algérie repartent à le hausse avec l’apparition de variant omicron, les spécialistes s’attendent à ce que le situation empire encore plus dans les prochains jours, toutefois, et pour le moment, le situation reste relativement contrôlable. aux cas de contamination s’ajoutent 7 nouveaux cas de décès des à les complications liées au virus, 30 nouvelles admissions aux services de soins intensifs, ainsi que 247 nouvelles guérisons.

– 2022 : De nouveau pour les voitures importées par les moudjahidine

Les dispositions de l’article 90 de le loi les finances 2022, publiée hier sur le journal officiel a apporté les amendements au code les taxes sur le chiffre d’affaires. cele concerne, entre autres, l’exemption de le taxe sur le valeur ajoutée sur nouvelle catégorie de voitures importées.

En effet, l’article 90 de la nouvelle loi les finances a apporté les modifications aux dispositions de l’article 9 de code les taxes sur le chiffre d’affaires, cette modification définit une nouvelle catégorie les véhicules concernés par l’exemption de le taxe à valeur ajoutée importés par les moudjahidine et les invalides  il s’agit les véhicules touristiques neufs ou de moins de 3 ans « d’une cylindrée n’excédant pas 1800 cm3 pour les véhicules automobiles moteurs à piston à allumage par étincelles (essence) et 2000 cm3 pour les véhicules diesel. le même article ajoute également « les véhicules touristiques tout terrain (4×4) d’une cylindrée n’excédant pas 2000 cm3 acquis par les moudjahidine et les invaliles de le guerre de libération nationale don le taux d’invalidité est supérieur ou égal à soixante pour cent (60%) ».

En 2020 et 2021, les véhicules concernés par l’exemption de le taxe sur le valeur ajoutée, importés par les mêmes catégories son ceux d’une cylindrée de 2000 cm3 pour les véhicules essence et 2500 cm3 pour les véhicules diesel.

ces chiffres fon moner le bilen total les infections au coronavirus en algérie à plus de 219.159 cas depuis le début de le pandémie en mars 2020. les décès quant à eux on atteint les 6.291  cas, toujours d’après les chiffres de ministère de le santé.

aujourd’hui, 02 janvier 2022, le bilen communiqué par le ministère de le santé fait état de 341 nouvelles conaminations au coronavirus en algérie ces dernières 24 heures, conre 386 recensées par le bilen de le journée d’hier.

Grande Bretagne – France

Les relations entre la France et la Grande-Bretagne ont touché le fond depuis le Brexit. Comme si la France préférait vivre dans le ressentiment plutôt que de tourner la page – comme font beaucoup de Britanniques anciennement anti-Brexit -, et d’essayer de reconstruire des relations de bon voisinage. « La plus récente crise de colère de la France, nous rappelle Fraser Myers, est survenue après la lettre de Boris Johnson au président Macron à la suite des horribles noyades dans la Manche. En colère contre la lettre, le gouvernement français a retiré son invitation à la ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patel, pour discuter de la crise de la Manche avec d’autres partenaires européens. La réunion s’est déroulée le dimanche mais sans la participation britannique, bien que le Royaume-Uni soit clairement l’acteur clé. » Pourtant Macron est toujours « à jeter ses jouets hors de la poussette » quand il n’obtient pas ce qu’il demande sur la scène internationale. Cela montre aussi comment la guerre culturelle est devenue mondiale – Macron, « l’archi-technocrate », se sent sans doute obligé d’affronter le « populiste » Johnson. « Il est temps que la France grandisse. » conclut de Londres Fraser Myers. La France ou Emmanuel Macron ?

Afrique du Sud

L’Assemblée nationale d’Afrique du Sud entièrement détruite par un incendie

L’incendie déclaré ce dimanche 2 janvier 2022 au Parlement d’Afrique du Sud a entièrement détruit l’Assemblée nationale. Le feu, dont l’origine n’est pas connue, est toujours en cours. L’enceinte de l’Assemblée nationale où siègent les députés sud-africains au Cap a été entièrement détruite dans un violent incendie qui fait rage depuis dimanche 2 janvier au matin, a déclaré à l’AFP le porte-parole du Parlement. « La chambre où les membres siègent a entièrement brûlé », a déploré Moloto Mothapo, ajoutant que « l’incendie n’est pas encore éteint ». Le siège du Parlement est en proie à un violent incendie qui a créé d’importants dégâts matériels sans toutefois faire de victime.

« Le toit a pris feu et le bâtiment de l’Assemblée nationale est également en feu », rapportait plus tôt dans la journée un porte-parole des services de secours de la Ville. Le feu a démarré vers 5 h (4 h heure française) dans l’aile la plus ancienne de l’édifice achevée en 1884.

 

États-Unis.
21 personnes passent le réveillon du Nouvel an coincés dans une télécabine

En raison des mauvaises conditions climatiques au Nouveau-Mexique, une vingtaine de passagers a passé la nuit du Nouvel an dans les cabines du téléphérique des monts Sandia, par -20 degrés. Le personnel du restaurant « Ten3 », situé au sommet de Sandia Crest (Nouveau-Mexique), à plus de 3 200 m d’altitude, se souviendra longtemps de leur nuit du Nouvel an. Après la fermeture de l’établissement, vendredi en début de journée, en raison de vents violents et de l’arrivée d’une tempête de neige, les employés ont été invités à regagner leur domicile. Mais quelques minutes après avoir embarqué à bord de l’une des cabines du téléphérique de 4,3 km reliant la chaîne montagneuse au nord de la capitale de l’État, Albuquerque, l’accumulation de glace sur les câbles a forcé l’arrêt de la remontée aérienne.

Une longue attente a alors débuté pour les passagers, contraints de passer la nuit du réveillon suspendus dans les airs par près de -20 degrés.

« Je suis coincée dans le tramway depuis 21 heures… le sauvetage est pour bientôt », a posté samedi matin sur Instagram l’une des personnes coincées, ajoutant des photos de ses camarades d’infortune, épuisés et tentant de se réchauffer à l’aide de couvertures de survie.

Soudan
Les manifestations se poursuivent contre la répression après le coup d’État du 25 octobre

Des milliers de Soudanais convergent dimanche 2 janvier 2022 vers le palais présidentiel à Khartoum, bravant grenades lacrymogènes, coupure des télécommunications et déploiement massif de soldats en armes.

Comme à chaque manifestation, devenues régulières depuis le coup d’État du général Abdel Fattah al-Burhane le 25 octobre, les autorités ont une nouvelle fois tenté, en vain, de tuer la mobilisation dans l’œuf en érigeant barrages physiques et virtuels.

Une manifestation « en mémoire des martyrs »

Khartoum est depuis plusieurs jours coupée de ses banlieues par des containers placés en travers des ponts sur le Nil. Internet et les téléphones portables ne fonctionnent plus depuis le matin et, sur les principaux axes, des membres des forces de sécurité juchés sur des blindés armés de mitrailleuses lourdes surveillent les passants.

Mais des milliers de Soudanais ont malgré tout répondu à la mi-journée à l’appel des militants à manifester « en mémoire des martyrs ».

Car si 54 personnes ont été tuées et des centaines blessées depuis le putsch, le pays a connu un nouveau pic de violences jeudi, avec six manifestants tués à Khartoum selon un syndicat de médecins pro-démocratie.

Des violences qui se sont déroulées à huis clos ce jour-là car en plus de couper le pays du monde et Khartoum de ses banlieues, des officiers en tenue régulière ont arrêté et même passé à tabac les journalistes de deux chaînes saoudiennes.

 

 

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentSalama News
Article suivantSalama News