Patrons incarcérés : La question des salaires non payés devrait se régler...

Patrons incarcérés : La question des salaires non payés devrait se régler dans les semaines qui suivent

108
PARTAGER

Le 22 août, le juge enquêteur, saisi des dossiers des sociétés appartenant aux Groupes Haddad, Tahkout et Kouninef, a rendu des ordonnances de désignation de trois administrateurs, experts financiers agréés, pour la gestion de ces sociétés. Cela permettra le dégel des comptes bancaires de ces entités dans les plus brefs délais, a indiqué dimanche à l’APS le ministre des Finances Mohamed Loukal.

Initiée par un comité intersectoriel, institué par le Premier ministre et placé auprès du ministre des Finances, cette démarche de sauvegarde des entreprises, dont les patrons sont incarcérés depuis maintenant plusieurs mois, permettra à ces entités de renouer rapidement avec un fonctionnement régulier et continu de leurs activités, a assuré M. Loukal. Ainsi, outre la sauvegarde de dizaines de milliers de postes d’emplois, le dispositif piloté par le ministère des Finances permettra également de relancer les relations bancaires et commerciales avec les partenaires internationaux. Il évitera ensuite un impact négatif sur le budget de l’Etat et les caisses de sécurité sociale, consécutif au non paiement des impôts et des cotisations sociales aux caisses d’assurance et de retraite.

La sécurité du marché intérieur, du fait des parts de marchés détenues par certaines de ces entités, la conduite des projets industriels en phase de réalisation ainsi que le maintien de la cadence de production pour les sociétés en exploitation, le secteur automobile notamment, constituent les autres priorités du comité, selon le ministre.

« … Le rôle de l’administrateur indépendant de sauvegarder la société et veiller à réunir les conditions de sa bonne gouvernance. Et c’est exactement l’objectif du gouvernement : conforter les assises financières et opérationnelles de ces entités, dans le cadre de la sauvegarde de leurs potentiels de production et d’emplois » a déclaré  le ministre. 

A la question de savoir si les salaires non payés des travailleurs de ces entreprises allaient être débloqués, le ministre a répondu que le dégel des comptes bancaires allait systématiquement permettre à ces entreprises de payer les arriérés de salaires.

Concernant les prérogatives de  l’administrateur indépendant avait et  la possibilité de licencier des travailleurs, le ministre a répondu que « la mission de l’administrateur indépendant est, au contraire, de défendre les intérêts de l’entreprise et des travailleurs ».

Commentaires

commentaires