Le stade, une société à part

Le stade, une société à part

171
PARTAGER

Discuter avec un supporter ultra d’une équipe de football, c’est se rendre compte à quel point une passion peut être vécue intensément. Beaucoup de jeunes et moins jeunes vivent par et pour leur équipe favorite, cultivant ce sentiment d’appartenance au point d’en faire un véritable marqueur d’identité. Né en Italie au tournant des années 1960/1970, le phénomène Ultras fait-il du stade un incubateur des idées ou est-ce, bien au contraire, un miroir des sociétés ?

Présentée par:

Sébastien LOUIS, spécialiste et auteur de plusieurs publications sur le phénomène Ultras /  Giovanni AMBROSIO, photographe ayant dédié plusieurs séries au supportérisme à travers le monde.

Instutut Français  Oran

Commentaires

commentaires