Investiture de Tebboune: l’Algérie commence un nouveau règne

Investiture de Tebboune: l’Algérie commence un nouveau règne

175
PARTAGER

Abdelkader Bensalah Président sortant  lors de la cérémonie d’investiture de A.Tebboune  au palais des nations Alger


L’Algérie s’apprête à baptiser une deuxième République grâce à l’investiture de M. Abdelmadjid Tebboune qui a  prêté serment  ce jeudi 19 décembre 2019 en qualité de nouveau Président de la République. En présence du chef de l’Etat sortant Abdelkader Bensalah, a graffiti le rôle « décisif  » et les efforts immenses  de l’Armée populaire nationale (ANP) pour garantir la continuité de l’Etat et préserver la sécurité et la stabilité de l’Algérie.

Lors de la cérémonie de serment du président élu, Abdelmadjid Tebboune au Palais des Nations à Alger, Monsieur Bensalah a témoigné que les accomplissements réalisés, en  si peu de temps et ce dans une  conjoncture très  difficile que vit notre pays, n’auraient pas été faisables sans la remarquable entente, cohésion et  organisation entre les institutions de l’Etat.

« Au terme de ma mission, je voudrais apporter mon témoignage pour l’histoire quant au rôle déterminant et efforts gigantesques de l’Armée Nationale Populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de la Libération Nationale (ALN), qui incarne l’unité de notre Nation à travers son attachement à la suprématie de la Constitution pour la sauvegarde de l’Etat,  la protection de la sécurité et de la stabilité du pays », a-t-il déclaré.

A ce propos, M. Bensalah a rendu hommage au Chef d’état Major de l’ANP, Vice-ministre de la défense, le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah pour son soutien au peuple en cette durée difficile  et de son histoire, pour son escorte efficace  au processus engagé par le pays en vue de sortir de la situation de crise ainsi, organiser des élections régulières et transparentes, et pour sa détermination face aux  comportements opposés et à toutes les épreuves désespérées pour défier et attaquer  à la sécurité nationale et à mettre en danger l’unité nationale .« L’Algérie peut s’enorgueillir aujourd’hui de son expérience inédite et de son mouvement populaire civilisationnel et pacifique, qui s’est exprimé, dans la sérénité et la dignité et sans effusion de la moindre goûte de sang », a-t-il ajouté.

Abedelkader Bensalah, n’a pas oublié de remercier M. Mohamed Charfi le président de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections (ANIE) et son équipe, qui ont fait un travail remarquable du début jusqu’à la fin,  afin que l’élection se déroulera en toute transparence et en totale sécurité et ce, malgré d’immenses difficultés et pressions rencontrés dans certaines villes.                

Après l’annonce, lundi dernier, par le Conseil constitutionnel des résultats définitifs de l’élection présidentielle qui s’est déroulée le 12 décembre 2019.

Aujourd’hui 19 décembre 2019, la cérémonie d’investiture s’est déroulée en présence des plus hautes autorités civiles et militaires du pays, ainsi que des représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie 

Monsieur Abdelmadjid Teboune qui a briguer la magistrature suprême en tant que candidat indépendant. Le Président est en fonction aussitôt après sa prestation de serment. Dans son premier discours officiel le président  a promis en premier lieu  de concrétiser  son programme électoral de campagne par une révision « profonde » de la Constitution qui donnera naissance à « une nouvelle République ».

Le président a tendu  la main  au Hirak  pour engager  au plus vite   « un dialogue sérieux au service de l’Algérie et seulement l’Algérie ».

L’investiture  du  président  Abdelmadjid Tebboune  au palais des nations Alger

Monsieur Tebboune a assuré par ailleurs, « que la lutte contre la corruption se poursuivra et que « la grâce présidentielle ne touchera pas les personnes impliquées dans des affaires de corruption ».

Le président  a certifié que les jeunes  auront un rôle important  dans  la  vie politique, économique, mais  aussi la femme rurale aura sa place dans la société en tant que créatrice  et artisane. Egalement, le Président n’a pas oublié  la communauté Algérienne à l’étranger à qui il donnera une très grande importance, aucune discrimination ni de  différence entre les algériens à l’étranger et ceux d’ici, ils pourront avoir pleinement leur place dans leur pays et surtout en matière d’investissement ainsi ils auront le pouvoir de contribuer aussi au développement économique de leur pays au même titre que ceux qui vivent en Algérie « les algériens sont égaux » 

Commentaires

commentaires