HOMMAGE

HOMMAGE

74
PARTAGER

Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté est mort, ce vendredi  22 mai 2020, dans un hôpital de Conakry. Musicien depuis son enfance, il avait rencontré le succès mondial en 1988, avec Yéké Yéké.

Mory Kanté est décédé des suites d’une longue maladie, à l’hôpital de l’Amitié sino-guinéenne de Conakry. La crise sanitaire actuelle l’ayant empêché, ces dernières semaines, de se soigner convenablement.
Surnommé « le griot électrique », l’artiste a entamé sa carrière dans les années 1970. Son complice Salif Kaïta se déclare « sous le choc ». Le monde « a perdu une véritable icône de la culture mandingue et guinéenne ; c’est une perte énorme », poursuit le chanteur malien.

Au cours de sa carrière, l’artiste a enregistré une douzaine d’albums en son nom, dont le dernier en date, La Guinéenne, date de 2013. Il y rend hommage aux femmes de son pays, opérant, sur le plan musical, un retour remarqué des cuivres.

F.A

Commentaires

commentaires