Finale de la Coupe Arabe des Nations

Finale de la Coupe Arabe des Nations

281
PARTAGER

L’Algérie plus forte que tous !

Tunisie 0 – Algérie 2

C’est dans un match avec une grande intensité et dans un stade magnifique que s’est déroulée cette finale de la coupe Arabe des Nations dans un derby du Maghreb, la Tunisie face au Champion d’Afrique en titre l’Algérie. Même si les 90 minutes n’ont pas été fournies en buts, les deux équipes ont tout de même réussis à tenir en halène les spectateurs durant ce temps là. Néanmoins, le favori a réussi a en sortir vainqueur. Les Guerriers du Désert ont accomplis un très bon exploit en enchaînant coupe de la CAN et Coupe Arabe

Dès le coup d’envoie, tous les présents ont compris que le deux équipes avaient à cœur de surclasser son adversaire du jour, néanmoins, les Tunisiens sont rentrés plus rapidement dans le vif du sujet avec le jeu direct connu de cette équipe avec des transmissions en première intention. Par la suite, les coéquipiers de Bendebka, obligé de réagir commencèrent à se présenter de plus en plus dans la moitié de terrain adverse et notamment sur le fameux flanc droit constitué par Belaïli et la nouvelle révélation des Fennecs, l’arrière gauche Ilyes Chetti et avec un soutien de marque qui est Yacine Brahimi. Après la transversale sur une balle arrêté des Tunisiens avec la tête de du défenseur Ifa, c’est au tour de Tayeb Meziani de louper l’immanquable après un service parfait de Bounedjah. dans le dernier ya eu beaucoup d’engagements de part et d’autres et l’arbitre allemand au rait même pu sortir des cartons rouge sur certaines actions et pas moins de cinq minutes ont été ajouté lors des premières 45 minutes.

Après la pause citron, l’intensité de cette empoignade n’avait pas baissé d’un iota, les deux protagonistes en voulaient davantage avec débauche d’énergie sans calcul. Comme en première mi-temps, il y eut quelques occasions de marquer mais les défenseurs des deux teams ont pris tout de même le dessus sur les attaquants adverses et des joueurs comme Bounedjah (amoindri) et Belaïli coté algérien ou Jaziri et Sliti dans le camp tunisien. Toutefois, quelques balles de but étaient aux attaquants mais sans réussite.

Ce qui devait arriver, arriva, puisque les deux équipes étaient dans l’obligation d’aller aux prolongations afin d’être départagé, un vainqueur s’imposait dans cette finale très attendue et c’est à ce moment là que les Guerriers du désert ont décidé de frapper un grand coup. Le nouveau rentrant Amir Sayoud qui jusqu’à cette 99′ minutes fatale pour les tunisiens, ce dernier, était transparent avant de s’afficher par un superbe but des 25 mètres par un tir puissant pleine lucarne hors de portée du gardien Mouez Hassen et c’est le délivrance et la joie dans le banc des Verts mais aussi tous les présents dans le stade et ce but. Dans l’obligation de revenir au score, les Tunisiens se sont rués vers l’attaque face aux joueurs de Madjid Bouguerra qui de leur cotés, ont toujours gardé le même état d’esprit et le placement mis en place par le staff et à l’ultime minutes, Yacine Brahimi a ajouté un second but sur un contre et le match s’est déroulé dans de bonnes conditions et c’est l’Algérie qui a fini par battre tout le monde et soulever ce trophée qui vient garnir la vitrine du pays.

La célébration de Sayoud après l’ouverture du score

Pour rappel, Yacine Brahimi et Youcef Bela¨ïli ont terminés respectivement les deux meilleurs joueurs de ce tournoi devant Akram Afif (Qatar), aussi, la légende brésilienne Cafù était à l’honneur dans ce tournoi afin de remettre le trophée.

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentSalama News
Article suivantSalama News