CAN 2019: ...

CAN 2019: L’Equipe d’Algérie, au bout du suspense !

468
PARTAGER

Il faut dire que la nation qui a fait la plus grande sensation dans cette CAN 2019, les Verts de l’Algérie, qui se sont baladés, lors des matches de poules et lors des 8éme de finale, ont eu toutes les peines du monde, pour venir à bout de la vaillante formation de la Côte d’Ivoire.

Les Guerriers du Sahara, se sont involontairement compliqué la tache, en remettant leur adversaire du jour dans le match, en effet, l’attaquant de pointe, Bounedjah, qui avait obtenu un penalty au tout début de la seconde periode, n’a toutefois, pas su le transformer, d’autant plus que les Verts, menaient déjà, suite à l’ouverture du score de Sofiane Feghouli à la 20′.

Les coéquipier de Gradel, ne se sont pas fait prier d’en profiter et égaliser, suite un contre, parachevé par l’ailier droit, Kodjia sur un excellent travail de son compère Zaha, à l’heure de jeu, entrant par même occasion le doute dans les esprits des protégés du coach, Djamel Belmadi. Ce dernier qui à chaque, arrêt de jeu, essayait de calmer et surtout, conforter ses joueurs, qui pour certains, étaient un peut sortis de la rencontre mais aussi, émoussés par la chaleur et l’humidité étouffantes. Par moment, les Ivoiriens, avaient même, des opportunités pour rajouter une couche.

Et c’est dans un suspense insoutenable, que les coéquipiers de Aîssa Mandi, se sont ressaisi et notamment dans les prolongations, ils n’ont certes, pas pu faire la différences, même si le occasions, étaient de leurs cotés. Il aura attendre la fastidieuse séance des tirs au buts, pour voir les Fennecs, arracher cette qualification, tant attendu par tout un peuple et à la grande joie de ses valeureux joueurs Algériens qui ont fait face donc, à la grande chaleur du coté de Suez (38°) et aussi, au jeu, assez musclé des Éléphants Ivoiriens, qui ne se sont pas fait prier pour user copieusement de leur phtisique…

L’Equipe d’Algérie, devrait vite se remobiliser, mais surtout, essayer de récupérer, après toute la débauche d’énergie laissé lors de ce duel et se préparer au prochain RDV, face à l’un des plus grands favori de cette édition, en l’occurrence, les Aigles Nigérians.

A noter entre autres, la blessure de Youcef Attal, le pensionnaire de l’OCG Nice, souffre de son épaule suite à un tacle adverse, Belamadi, devrait croiser les doigts en attendant les résultats des examens que le joueur devrait subir ce soi et demain, mais sur le tas, sa participation pour les demis, semble bel est bien compromise.

Farid. Ch

Commentaires

commentaires