Algérie en amical: « Les Verts en mode résurrection »

Algérie en amical: « Les Verts en mode résurrection »

406
La célébration de Verts suite au superbe but de Benzïa

Stade Nelson Mandella (Alger)

Algérie 3 – Afrique du Sud 3

Pour son deuxième match test de la semaine, la sélection nationale Algérienne de football a pu montrer un visage très séduisant retrouvant son vrai football, coïncidant avec l’installation du nouveau sélectionneur Vladimir Petkovic qui a su revigorer des joueurs qui étaient pratiquement amorphe après une cascade de résultats cataclysmiques et en date, la récente Coupe d’Afrique Ivoirienne !

Dans la soirée de ce mardi, les Algériens ont un temps soit peu, reconquis le cœur des supporteurs venu à l’occasion des deux matchs test en l’espace de quatre jours. Ça a commencé vendredi avec une victoire face à l’Equipe de la Bolivie sur le score de (3- 2) et cette fois-ci, face à une équipe plus forte, qui n’est autre que le demi finaliste de la dernière CAN, l’Afrique du Sud avec le score de (3 à 3), dans une rencontre, franchement, spectaculaire ou les Algériens avaient largement l’opportunité de la remporter en marquant plus de buts.

Toutefois, le plus important et que les amateurs du football ont pu assister à ce qui est l’un ou le meilleur match des verts lors de ces dernières années après un passage désertique en matière de résultat mais aussi du contenu, en quelque sorte; une forme de résurrection.

Le Coach Vladimir Petkovic a su et en un laps de temps court à mettre en place un football simple qui correspond au football des Algériens, c’est à dire, un jeu en transition rapide mais aussi basé sur les débordement sur les deux flancs. Le Suisse assisté par un Nabil Neghis qui connait parfaitement la maison, ont pu associé plusieurs anciens joueurs de la sélection, incorporant quelques nouveau éléments. Ils ont aussi fait appel à quelques revenants, à l’instar de Yacine Brahimi mais surtout un tonitruant Yassine Benzïa qui a gratifié les supporteurs d’une performance digne des tous meilleurs, avec à la clé, une passe décisive et deux buts dans un chef-d’oeuvre qui a fait levé tout le stade. Ce dernier a incontestablement marqué les esprits mais surtout celui de son entraîneur qui va sans le moindre doute le mettre en haut de son calepin.

Yassine Benzïa a été excellent et double buteur face à l’Afrique du Sud

D’un autre coté, un grand travail attend le nouveau staff technique, en effet, les Verts ont clairement un grand point faible en défense, avec une charnière centrale souvent à l’agonie et qui n’inspire pas la confiance, un Aïssa Mandi qui n’est pas au meilleur de sa forme, orphelin de son compère Ramy Bensébaïni qui s’est blessé face à la Bolivie. Cependant, il faut dire que pour l’heure, il n’y a pas de certitudes concernant ce compartiment de jeu, malgré l’incorporation de certains nouveaux, dont Madani le joueur du CSC qui n’a pas forcément été irréprochable.

Pour revenir au match, les Verts qui se sont retrouvés par deux fois, mené au score contre le court du jeu, ont su mettre les ingrédients nécessaires pour revenir à la marque, avec de bonnes réactions et une volonté d’aller vers l’avant. Dommage pour les coéquipiers de Bounedjah, puisque plusieurs actions n’ont pas été concrétisées et vont être vendangées, par un fébrile Bakrar qui rate un face à face assez facile, ainsi que Kendouci qui rate une reprise qui était pourtant bien orchestrée par l’autre revenant, Saïd Benrahma.

Une date FIFA, tellement appréhendée par beaucoup de nations, qui a finalement été largement bénéfique pour l’Equipe Nationale d’Algérie qui a montré des signes encourageants, en espérant des jours meilleurs.

Wait and…see !

F. C

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentSalama News
Article suivantSalama News