91
PARTAGER
News Salama Magazine
News Salama Magazine

Constitution-Référendum 

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a appelé les membres du Gouvernement et les walis réunis, mercredi 12 août 2020 à Alger, à se préparer à l’étape du référendum sur l’avant-projet de révision de la Constitution actuellement en phase de « collecte des propositions ». Tebboune a réaffirmé, dans ce sens, que « le changement revendiqué par le Hirak populaire est certes un changement pacifique mais radical qui passe par la Constitution, le socle de l’Etat ».APS

Tebboune–Déstabilisation 

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a fustigé, mercredi 12 août 2020 à Alger, des « forces d’inertie » oeuvrant contre la stabilité du pays et qui escomptent une situation de chaos dans le pays. « Il y a des forces d’inertie qui oeuvrent contre la stabilité du pays et espèrent toujours parvenir à une situation de chaos dans le pays », a-t-il dit lors de la réunion Gouvernement-walis. Dans son discours, Tebboune a insisté sur l’existence d’un « complot » fomenté par la « issaba » (la bande) qui tente toujours de revenir aux commandes. 

Primes-Blocages-Enquêtes

 Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, mercredi 12 août 2020 à Alger, que des enquêtes sont en cours pour identifier les responsables des blocages concernant l’octroi des primes incitatives destinées aux travailleurs du secteur de la santé, mobilisés dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. 

Djerad-Bureaucratie-Lutte 

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a mis l’accent, mercredi 12 août 2020 à Alger, sur l’impératif de lutter contre la bureaucratie « pour donner l’espoir en un avenir meilleur ». Au terme de la première journée de la rencontre Gouvernement-walis, Djerad a affirmé que la bureaucratie « est le premier ennemi » de l’administration, relevant que des décisions émanant de la présidence de la République et du Gouvernement n’avaient pas été appliquées, citant, à titre d’exemple, le non versement des primes prévues pour certaines catégories de travailleurs confrontés à la pandémie du Coronavirus.  

Jeunesse-Journée-ONU 

De hauts responsables de l’ONU ont appelé, mercredi 12 août 2020, les dirigeants du monde entier à « faire tout leur possible » pour permettre aux jeunes un accès aux opportunités juste et équitable. « Ce sont ces jeunes qui se sont soulevés pour exiger une action climatique. Ils se mobilisent en faveur de la justice raciale et de l’égalité des genres et se font les champions d’un monde plus durable », a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans un message marquant la Journée internationale de la jeunesse. 

France

Le président français Emmanuel Macron a appelé mercredi la Grèce et la Turquie à se concerter davantage pour apaiser les tensions en Méditerranée orientale, où il a annoncé un renforcement de la présence militaire française, selon l’Elysée.Au cours d’un entretien téléphonique avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, le chef de l’Etat a de nouveau fait “part de sa préoccupation au sujet des tensions provoquées par les décisions unilatérales de la Turquie en matière d’exploration pétrolière, qui doivent cesser pour permettre un dialogue apaisé entre pays voisins et alliés au sein de l’Otan”, indique la présidence dans un communiqué.“Rappelant l’importance de régler les différends actuels par le dialogue”, il “a souligné la nécessité d’une plus grande concertation entre la Grèce et la Turquie et a salué à cet égard l’initiative de médiation engagée par l’Allemagne” Rajoutant ,“Afin de mieux apprécier la situation dans cette région de la Méditerranée et marquer sa volonté de faire respecter le droit international, le président a décidé de renforcer temporairement la présence militaire française en Méditerranée orientale dans les prochains jours, en coopération avec les partenaires européens, dont la Grèce”

INTERNATIONAL

Wuhan-Coronavirus

La ville de Wuhan dispose d’un système pour détecter les cas de pneumonie atypique, ce qui aurait permis de découvrir le nouveau coronavirus. Mais ça ne prouve pas, selon l’OMS, que c’est  là qu’il est passé de l’animal à l’humain pour la première fois. Le nouveau coronavirus a été détecté pour la première fois sur un marché de Wuhan, en Chine, à la fin du mois de décembre 2019. Très rapidement, l’épidémie s’est répandue comme une trainée de poudre, au point de devenir une pandémie. Et les yeux du monde entier se sont tournés vers cette ville de la province de Hubei. Mais aujourd’hui, le docteur Michael Ryan, directeur du programme urgences sanitaires de l’OMS, vient remettre en question le lieu d’origine du premier cas de Covid-19.Lors d’une réunion le lundi 3 août, il a expliqué à ses collaborateurs que la ville de Wuhan disposait d’un système pour détecter les cas de pneumonie atypique. Utilisant une métaphore qui parlera aux pompiers, il a expliqué que ce n’est pas parce que “l’alarme incendie a été déclenchée” dans la ville, que c’est forcément là que “la maladie est passée de l’animal à l’homme”.

Afrique

CPS-Sahel

L’Union africaine a exprimé, encore une fois, sa profonde préoccupation face à la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire au Sahel, tout en condamnant toutes les attaques de groupes terroristes, armés et criminels contre les civils et les institutions de sécurité des pays de la région. Dans un communiqué publié mardi, le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine, a exprimé, encore une fois, sa profonde préoccupation face à la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire dans la région du Sahel, en particulier face à la poursuite des attaques terroristes, ainsi qu’aux défis socio-économiques qui continuent de freiner les activités de développement. Le CPS, sous présidence du Burundi pour le mois de juillet, «condamne, dans les termes les plus énergiques possibles, toutes les attaques de groupes terroristes, armés et criminels contre les civils et les institutions de sécurité des pays de la région», lit-on dans ce communiqué adopté lors d’une réunion tenue le 30 juillet dernier sur la situation sécuritaire au Sahel.

Facebook-detection

Facebook a assuré mardi avoir progressé dans la détection des contenus incitant à la haine, alors que le géant des réseaux sociaux est toujours sous le coup d’un boycott publicitaire pour son laxisme perçu dans la gestion de ce type de publications.Malgré la pandémie de Covid-19, qui a désorganisé et réduit les capacités de ses équipes de modération de contenus, la plateforme estime que son taux de détection proactive des contenus haineux est passé de 89% à 95%, sur Instagram, ce taux a grimpé de 45% à 84%.  le groupe a mis en place des équipes spécialement chargées de sujets comme la diversité, l’équité et l’inclusion.

EU-Sahra Occidentale La  réponse claire et limpide du Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, à une question devenue récurrente, voire agaçante, de la part de certains eurodéputés de la mouvance radicale qui obéissent à l’agenda d’Alger visant à semer le doute sur la gouvernance des instruments de coopération qui lient le Royaume au bloc communautaire.L’UE et le Maroc ont conclu un accord le 19 juillet 2019 qui étend les préférences tarifaires aux produits originaires du Sahara marocain, soumis aux contrôles des autorités douanières marocaines et qui prévoit le suivi régulier de son impact en matière de développement durable et de l’exploitation des ressources naturelles, précise M. Borrell dans sa réponse.

Europe- trafic aérien
Le trafic des vols commerciaux en Europe devrait baisser cette année d’environ 60% par rapport à 2019, a indiqué jeudi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

Maroc-Création-Agence

Mobiliser les compétences marocaines à l’étranger
Le secrétaire général du CCME, Abdellah Boussouf a appelé, à Rabat, à la création d’une agence nationale dédiée à la mobilisation des compétences marocaines à l’étranger.

 

Canada- Liban

Le Canada a bonifié son aide au Liban? endeuillé par une double explosion ayant fait au moins 160 morts, avec l’octroi de 25 millions de dollars supplémentaires.

Brésil- teste le vaccin russe

Le gouvernement de l’Etat brésilien du Parana (sud) a signé mercredi un protocole d’accord avec la Russie pour essayer et produire son nouveau vaccin Spoutnik V contre le coronavirus.

 Allemagne -Aide

La Commission européenne a autorisé mardi un régime d’aide allemand visant à soutenir les aéroports en difficulté dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

Commentaires

commentaires