Le prochain rendez-vous algérois de Malya SAADI

Le prochain rendez-vous algérois de Malya SAADI

291
PARTAGER

Malya SAADI est née à la fin des années 70 à Alger où elle a vécu jusqu’à l’adolescence. Elle part d’abord à Montpellier pour y faire ses études secondaires et universitaires, puis à Paris pour y réaliser ses rêves musicaux.

 

Malya débute sa carrière artistique professionnelle très jeune et c’est à l’âge de 18 ans qu’elle intègre un groupe de flamenco avec lequel elle tourne pendant trois ans et auprès duquel elle s’initie aux métiers de la scène. Elle prend ensuite son envol pour démarrer une carrière en solo, qui commencera véritablement en 2003, à l’occasion de l’année de l’Algérie en France, invitée à participer à la seconde édition du Festival « Femmes d’Algérie ».

 

Son premier album « Ya Bhar » (Ô Mer) composé de 10 titres, sorti en 2010, est riche en identités avec une prédominance de sons de musique chaâbi, à laquelle viennent se greffer les tonalités des autres styles de musiques algériennes et de musiques du monde.

Le chaâbi est la base de tout pour Malya, il représente ses racines et ses inspirations, mais elle y apporte d’autres sonorités pour donner un ton moderne et cosmopolite, tout en conservant un aspect authentique. On trouve d’ailleurs sur ce disque des textes de Mahboub Stambouli et de H’sissen et une belle reprise de « Sobhan allah ya ltif » où elle fait honneur aux grands maîtres du chaâbi : Hadj Mohamed Al Anka et Mustapha Toumi.

Cet album est pour Malya un moyen de faire la musique qu’elle aime et qui lui ressemble, où elle nous livre son Algérie, sa nostalgie, son enfance, ses influences, ses émotions et même ses blessures, en fait tout ce qui a nourri son parcours personnel et artistique.

 

En 2013, Malya est l’une des membres de la troupe « Le chaâbi au féminin », aux côtés de Samira Brahmia, Samia Diar, Syrine Benmoussa, Amina Karadja et Hind Abdellali, spectacle produit par Mourad Achour et qui a rencontré un grand succès auprès d’un large public, en France et en Algérie.

Comme à son habitude, Malya est venue rendre visite à son public algérien le 1er juin denier, dans le cadre ses soirées du Ramadhan ; c’est à la salle El Mouggar qu’elle a choisi cette année de présenter un concert dédié exclusivement à la musique chaâbi, avec une formation traditionnelle où elle a été chaleureusement accueillie et félicitée.

 

Le 16 août prochain, Malya reviendra à Alger pour se produire au Théâtre de Verdure à la Promenade des sablettes, pour donner un concert correspondant davantage à son univers artistique composé de brassages multiples ; elle y interprètera les chansons de son album « Ya Bhar », mais elle réserve d’autres surprises et chantera, en exclusivité, des titres de son prochain album en cours de préparation. Un second album qu’elle promet inondé de messages d’amour, de paix et de communion entre les différentes composantes de l’identité algérienne.

Soraya DJOUADI

 

Légende PHOTO :

«Malya et ses musiciens » – Concert au China, Paris (France) 2013, ©H.Chems

Commentaires

commentaires