Merci Salama

Merci Salama

580
PARTAGER

J’ai découvert Salama grâce à mon fiancé, alors qu’il m’accompagnait à l’aéroport de Saint-Exupéry, à Lyon (France). Heureuse de trouver le magazine de retour au pays, j’y retrouve nombre d’articles qui font le lien entre les deux rives qui me sont chères. Les sujets d’actualité traitent autant de la culture que de faits de société, nombreux en ces temps d’instabilité mondiale. Il faut que vous puissiez continuer à jeter des ponts indispensables entre les êtres humains. La culture et le culte religieux sont les seuls outils majeurs capables du fondement d’une société mixte durable et viable. Nos enfants ont besoin de références lisibles et sans ambiguïté, loin des haines, des exactions extrêmes et des turpitudes malveillantes.
Des références délivrées dans l’espace d’un magazine accessible à tous, voilà qui me convient ! Merci à toute l’équipe.

Fatima Zohra, Tiaret

Commentaires

commentaires