Frank Legré, Directeur Général d’Air France KLM en Afrique : « Le marché...

Frank Legré, Directeur Général d’Air France KLM en Afrique : « Le marché algérien est important pour le groupe Air France »

132
PARTAGER
Frank Legré, le Directeur Général d'Air France KLM en Afrique

 

Malgré la rude concurrence que se livrent les différentes compagnies aériennes, Air France KLM continue d’investir le marché Algérien, notamment à travers le lancement futur d’un vol hivernal direct Alger-Montpellier. Frank Legré, le Directeur Général Afrique de la compagnie a accepté de répondre à nos questions afin de nous dévoiler la stratégie et les projets d’Air France en Algérie. 

Salama Magazine : Air France a récemment lancé un vol direct Paris-Oran et a annoncé l’ouverture prochaine d’un vol Montpellier-Alger . Avez-vous l’intention de desservir d’autres villes d’Algérie dans un futur proche. Si oui, lesquelles ?

Frank Legré : Je rappellerai d’abord qu’Air France dessert Alger par 4 vols quotidiens et désormais Oran avec 1 vol quotidien. Ainsi, le groupe Air France opère jusqu’à 37 vols hebdomadaires de et vers l’Algérie, ceci inclut les vols de notre filiale Transavia qui dessert Lyon et Nantes depuis Alger.

A ce stade, nous portons toute notre attention sur Alger et Oran et bientôt Montpellier pour la période hivernale. Par ailleurs, nous suivons de près toutes les opportunités de développement pour les saisir et offrir aux clients algériens le service auquel ils aspirent.

SM : La mise en place des vols Lowcoast filiales d’air France  en direction du Maghreb est-elle à l’ordre du jour ?

Notre filiale Transavia opère déjà au Maghreb. En Algérie depuis Alger vers Lyon et Nantes ;  au Maroc depuis Agadir, Essaouira, Fès, Marrakech, Oujda, Casablanca, Tanger et très bientôt Dakhla ; en Tunisie depuis Tunis, Djerba et Monastir vers Paris Orly. Transavia propose un produit low cost très compétitif avec des tarifs attractifs toute l’année et dont certaines lignes seront bientôt commercialisées au Maghreb sur le site internet d’Air France.

SM : S’agissant justement des tarifs, de nombreux voyageurs se plaignent des prix des billets à destination de l’Algérie. Une baisse est-elle étudiée ou envisagée ?

Le Groupe Air France propose une large gamme tarifaire très compétitive avec, selon le niveau de prix, plus ou moins de flexibilité quant aux conditions de modification ou d’annulation des billets. En particulier, notre filiale Transavia propose un produit low cost très compétitif à la fois en termes de prix et de services à bord.

SM : Comment sont étudiés les tarifs sur les vols vers l’Algérie, sont–ils propres à  la compagnie, ou bien imposés par la réglementation du pays ? 

Les Autorités algériennes nous laissent entièrement libres de notre politique tarifaire au départ de ce pays.  Nous sommes dans une économie mondialisée avec une concurrence de plus en plus agressive. Nous faisons le maximum pour offrir des tarifs compétitifs pour satisfaire nos clients. Ceux-ci sont établis par la Direction du « Revenu Management & Pricing » à Paris qui prend en considération les spécificités de chaque marché ainsi que et l’évolution de l’offre et de la demande pour chaque ligne.

SM : Air France va-t-elle augmenter la fréquence de ses vols vers Oran dans la perspective des Jeux Méditerranéens de 2021 ?

Nous sommes passés de 3 vols hebdomadaires l’été dernier à 4 vols cet hiver pour offrir à présent 1 vol quotidien à notre clientèle, notre offre correspond aux besoins du marché, nous ne prévoyons pas de nouvelle augmentation pour le moment.

SM : Pourquoi la ligne directe Alger- Marseille a-t-elle été supprimée ?

En raison d’un grand nombre d’opérateurs sur cette ligne et les nombreuses fréquences qu’ils proposent, la rentabilité pour Air France n’était pas suffisante.

SM : Plus généralement, pouvez-vous nous décrire la stratégie commerciale de votre compagnie au Maghreb, et plus particulièrement en Algérie, à moyen et long terme ?

Le marché algérien est important pour le Groupe AF et notre développement depuis ces dernières années le prouve. Certes, il y a de plus en plus de concurrents, mais comme vous le constatez, nous continuons d’investir dans notre réseau algérien pour mieux servir nos clients et  leur proposer des voyages en moyen et en long-courriers dans des conditions de confort et de plaisir parmi les meilleures au monde.  Ainsi Air France est par exemple la première compagnie  à offrir à nos passagers des lignes Maghreb (temps de vol supérieur à 2heures) une offre de téléchargements de presse électronique et de vidéo à regarder en vol sur sa tablette on son smartphone personnel.

Propos recueillis par Samir HAMMA 

Commentaires

commentaires