Fadela M’Rabet : « Une poussière d’étoiles »

Fadela M’Rabet : « Une poussière d’étoiles »

1088
PARTAGER

Une poussière d’étoiles – Éditions Dalimen. 2014. 144 p. 600 DA.

Dans son dernier livre, Fadela M’Rabet se livre à un décryptage de la société algérienne sur fond d’amertume et de déception. Elle note la régression des mentalités, la déperdition scolaire, l’injustice faite aux femmes, la perte des valeurs humaines et la course effrénée à l’enrichissement par n’importe quel moyen.
L’auteure pointe du doigt le sexisme, le machisme et l’intolérance envers les femmes qui voient leur liberté rétrécir comme peau de chagrin. Elle dénonce un système phallocrate qui, sous couvert de l’hypocrisie, réduit la femme à un vulgaire objet sexuel. Du côté du système scolaire, il y a péril en la demeure, selon l’auteure. Les enseignants n’encouragent guère les élèves à développer un esprit critique, d’où un système éducatif complètement sinistré et sclérosé. Fadela M’Rabet a exercé comme docteur en biologie dans un hôpital parisien. Elle est l’auteure de plusieurs romans dont Le Café de l’imam, Le Muezzin aux yeux bleus, Un théâtre de revenants…

Commentaires

commentaires