Abdelhafidh Yaha FFS contre dictature

Abdelhafidh Yaha FFS contre dictature

1144
PARTAGER

oécrit avec le journaliste Hamid Arab, ce livre constitue le deuxième tome d’une première partie des mémoires de l’ancien officier de l’ALN et l’un des fondateurs du Front des forces socialistes (FFS) : Abdelhafidh Yaha. Un livre- témoignage sur l’histoire du FFS avec des révélations inédites, les années de guerre au maquis, les conditions de la création de ce parti, le départ en exil de l’auteur, et les frictions au sein du FFS. « Livrer de vieux souvenirs que je porte comme un fardeau depuis un demi-siècle est, plus qu’un soulagement, un devoir de vérité pour l’histoire », note l’ancien officier » (p. 251). Abdelhafidh Yaha, ancien chef militaire durant la révolution, entre en dissidence au lendemain de l’indépendance (1962) et se retrouve parmi les premiers fondateurs du FFS. Après la défection du colonel Mohand Oulhadj, il devient responsable militaire du mouvement de l’opposition dans le maquis. À la tête d’une délégation du FFS, il négocie avec les repré- sentants du FLN, présidé par Ahmed Ben Bella (FLN) également à la tête de l’État algérien, et signe « Les accords du 16 juin 1965 », ces derniers reconnaissant, de fait, le multipartisme dans l’Algérie indépendante. Suite au coup d’État du 19 juin qui renverse Ben Bella, il prend le chemin de l’exil jusqu’en 1989, date de son retour en Algérie

Éditions Koukou, 2015, 301 pages, 800 DA

Commentaires

commentaires

PARTAGER
Article précédentNuméro 25
Article suivantConstat et vision